Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La scène se passe du côté du temple de Janus à Autun. La campagne, située au nord de l'Arroux, est particulièrement bocagère ; dans la plaine, les prés où paissent les vaches charolaises sont clos par des haies bien taillées par dessus lesquelles passe le regard, haies aux essences variées où j'ai trouvé tout naturellement des prunelliers, des aubépines, des cornouillers, je crois des fusains, des églantines et ronces, un peu de noisetier ou de tilleul, du charme, etc.

Par endroits, très distincts des zones non touchées, le faîte de la haie, de loin, semblait recouvert de neige ou d'un givre épais, ce qui est presque de saison à proximité du Morvan, mais en s'approchant, on voyait bien qu'on était bien loin du gel : les extrémités des arbustes, plutôt mal-en-point, étaient recouvertes d'un genre de toiles d'araignées, fort denses, mais à y regarder de plus près, ce n'était pas des arachnides qui les peuplaient, mais des chenilles qui grouillaient littéralement.

Pour se protéger des prédateurs, pour ensuite s'y chrysalider, les larves de futurs papillons avaient donc tissé ces soies (à l'instar des fameux « vers » du bombyx du mûrier), pour y faire leur nid (où s'accumulent les crottes caractéristiques) et y vivre en communauté.

Il s'agissait, je l'ai vérifié, d'yponomeutes du genre yponomeuta (ce qui intéressera s'il me lit mon ami Marcel), un genre comprenant de nombreuses espèces mais je ne me risquerai pas à une détermination précise, les yponomeutes (parfois écrit avec un h) faisant partie du groupe des "teignes", petits lépidoptères nocturnes, plutôt discrets.

D'après ce que j'ai pu lire sur le net et sur le guide Vigot des insectes, les chenilles se développent au printemps, les papillons naissent au début de l'été et généralement les plantes aux feuilles entièrement dévorées s'en remettent bien et retrouvent leur feuillage à la période estivale. On trouve aussi des « parents » de cet insecte sur divers arbres fruitiers.

Si quelque entomologiste plus savant que votre serviteur lit cet article, je lui serai reconnaissant d'apporter des précisions en commentaire, commentaire que je me plairai alors à remonter dans le corps de l'article.

Mais ces soies, ne pourrait-on pas les valoriser en en faisant de la lingerie, spécialité de la marque Dim dont l'entreprise est voisine ?

Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Les chenilles du genre yponomeuta envahissent la périphérie du temple de Janus
Tag(s) : #Nature, #Autun

Partager cet article

Repost 0