Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien que solidement plantées sur leur socle, les statues bougent, elles se déplacent dans l'espace, ce que j'avais remarqué, à Boulogne-sur-Mer, au fil des aménagements municipaux.

Même phénomène à Cuernavaca où, avenue Teopanzolco (du nom du site archéologique préhispanique) le conquistador Hernan Cortés, fièrement juché sur son cheval, avait été déboulonné et remplacé par le dernier empereur aztèque Cuauhtémoc, ce qui marquait certainement une préférence pour le second personnage : les Mexicains ayant un grand culte de leurs ancêtres indigènes.

Et maintenant voici que, toujours à Cuernavaca, c'est l'emblématique Emilialo Zapata qui s'est déplacé en fin 2018, pour des raisons bien différentes. Zapata, chef de la Révolution du Sud ( il était le caudillo del Sur) qui lutta pour la restitution des terres aux villageois, qui milita pour les droits des paysans, avait sa statue équestre, représentant une charge fantastique, tout en haut de l'avenue portant son nom, en un rond-point (glorieta Zapata) si important qu'il fut réaménagé et doté de voies supérieures de circulation masquant plus ou moins la haute silhouette de l'historique personnage. J'en avais déjà parlé...

C'est pourquoi il a été transporté en un lieu plus en vue, au bord de l'autoroute du Sud, au niveau du pont surplombant l'avenue Vicente Guerrero, ce au milieu d'un nouveau jardin accessible par une bretelle, et qui donne une vue remarquable sur les montagnes proches, chaîne de volcans séparant Cuernavaca de Mexico.

Ainsi que le montrent mes photos le monument prend une dimension nouvelle. Merci à la Jornada d'avoir saisi le moment crucial de l'opération!

Quant à l'effigie de Cuauhtémoc elle témoigne de son impassibilité, de sa dignité  face à la torture quand les conquistadors lui brûlèrent les pieds pour lui faire dire où se trouvait son trésor... Plus tard, il a été  exécuté par pendaison.

Zapata lui aussi  connut une fin aussi brutale que tragique, abattu à bout portant dans une embuscade. C'était à Chinameca, au sud de Cuernavaca, le 10 avril 1919. Que de pages d'histoire, en ce grand pays, sont évoquées par l'état de Morelos, juste au sud de la capitale des Etats-Unis mexicains

Ces travaux furent entrepris par le gouvernement de l'état de Morelos.

(Une petite remarque concernant la différence entre un journal télématique et papier ; alors que dans le second cas on manque toujours de place pour le texte ou les photos, une page web, par contre est quasiment illimitée... Mais n'en abusons pas...)

Par D. Arnaud

Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Sur les hauteurs de Cuernavaca, E. Zapata en pleine lumière
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :