Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tester son nouveau compteur de vélo permet aussi de mesurer sa forme !

Un petit chrono ? Tester son nouveau compteur de vélo permet aussi de mesurer sa forme !

Cela fait un petit bout de temps que je n'ai pas ouvert cette « rubrique du vélo » et si je l'entreprends aujourd'hui c'est pour ne rien cacher de ma démarche de vétéran cycliste qui outre les flâneries photographiques ne peut pas s'empêcher, de temps en temps, de se mesurer au chronomètre.

J'espère intéresser ainsi les plus que sexagénaires qui se plaisent à des efforts comparables pour se prouver qu'ils ont encore un peu de ressort dans les jambes. Quand l'âge gagne du terrain, je suis dans ma soixante-dixième année, il peut être revitalisant de se confronter à soi-même en se livrant à un solo contre la montre, ce que j'ai fait ce matin sur 50 km de route à peine bosselées et libres du trafic des poids-lourds le dimanche matin. Le 50 km est ma distance favorite, mais il m'arrive aussi de me mesurer au 10 km, à l'heure et au 100 km, cette dernière distance étant bizarrement ressentie par moi comme la plus facile alors que je souffre plus sur 10 km.

Comme pour le 100 km, j'ai emprunté la vallée de l'Arroux, vers Gueugnon, traversant Étang-sur-Arroux sans ralentir (malgré une bien belle perspective) pour arriver à Saint-Nizier-sur-Arroux où j'ai fait demi-tour. Mon but était d'approcher la performance de l'an passé, mais la condition physique n'était pas encore au top pour rouler à plus de 27 km/h et les conditions météorologiques encore un peu justes : il ne faisait que 3° au départ, ce qui oblige à s'emmitoufler, et si à l'aller le vent était nul, il s'est révélé, bien que faible, en pleine face au retour ce qui fait bien sûr chuter la moyenne, honorable à l'aller. Finalement, mon nouveau compteur, que j'ai parfaitement étalonné*, m'a annoncé une moyenne légèrement supérieure à 24 km/h ce dont je n'ai pas à me glorifier mais, qui m'aime me suivre, si quelque vétéran à envie d'y goûter, il peut toujours me laisser un message.

Tenir une certaine moyenne en solitaire n'a rien à voir avec une partie de manivelles disputée en petit peloton où l'émulation et les relais font des miracles.

Bon la prochaine fois j'espère vous parler d'un 100 km que je ferai à la même allure : ce fut le cas l'année dernière où les 100 km en direction de Gueugnon avaient été réalisés à une moyenne proche de 24,5 km/h. Et croyez-moi, dans ce domaine, les décimales sont importantes

* Pour avoir un compteur bien étalonné, il faut d'abord entrer la circonférence exacte de la roue. Cette donnée peut-être modifiée après vérification entre deux bornes kilométriques, ou encore en comparant l'affichage du compteur avec la mesure de l'itinéraire effectuée sur Google earth qui s'avère très précis.

N.B. : Pour ce type de balade réalisée après le petit-déjeuner, je n'éprouve pas le besoin de m'alimenter, mais j'emporte un bidon de café léger mais fortement sucré. Au delà de cette distance, c'est forcément la pause casse-croûte !

Tester son nouveau compteur de vélo permet aussi de mesurer sa forme !
Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Sport
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :