Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma banque m'énerve, ou plutôt son site internet m'agace. Et vous ?

Coup de gueule : Ma banque m'énerve ou plutôt son site internet m'agace. Et vous ?

Les Français se plaignent de plus en plus de leur banque titrait le Figaro il y a quelques années. Eh bien, moi, la mienne m'agace ! Je ne la citerai pas, parce qu'elle n'est sans doute pas la seule à provoquer ce genre de réaction épidermique, mais je vais vous dire pourquoi. Je sais bien que depuis des lustres, notre argent, selon un slogan fameux, l'intéresse. Passe encore, mais au moins que son langage soit clair. Si d'aucuns se plaignent des conseillers de tel ou tel comptoir qui essaient de vendre à tout prix leurs produits et placements (à risques ou pas), moi je parlerai du site internet donc j'ai bien besoin, pour faire mes comptes, quand je suis loin de la France, ou même dans l'Hexagone, puisque je ne reçois plus de papier. Un site internet qui a été entièrement remodelé et dont du reste la nouvelle mouture ne me convient pas vraiment car je la trouve plus compliquée que la précédente, bien qu'une vidéo explicative qui n'explique rien du tout, à part l'usage de la souris, prétende que l'interface de ma banque est plus simple, plus intuitif et plus personnalisé. Auto-satisfaction. Peut-être, mais je ne m'en suis pas aperçu, je lui trouve plutôt une allure d'usine à gaz, avec toutes ses ramifications, surtout quant je vais voir mon relevé de compte dont les opérations à venir sont rendues moins lisibles par la répétition des soldes prévisionnels dont je n'ai que faire… En plus, c'est comme si l'administration bancaire craignait en permanence de me voir à découvert... Mais ce n'est pas le plus grave.

Le plus embêtant, c'est quant à la lecture du relevé de comptes de chèques (pourquoi d'ailleurs « compte de chèques » puisqu'on ne fait presque plus de chèques?)

Dans ce relevé, les informations sur certains débits sont claires, d'autres beaucoup moins. Ainsi le prélèvement de ma mensualité de mutuelle comporte bien un numéro d'émetteur, mais pas le nom de ma mutuelle, ce serait trop simple ! De même pour mes frais d'assurances sur un petit crédit. De même pour le prélèvement d'une police d'assurance, fournie par la banque elle-même et qui, il me semble, d'un mois sur l'autre a changé d'appellation, je n'en suis pas même pas sûr, car comparer deux appellations qui ni l'une, ni l'autre, n'ont de sens pour moi, n'est pas évident. Et il s'agit peut-être de tout autre chose. Ce qui m'agace, c'est le flou engendré. C'est pourquoi j'ai interrogé par e-mail mon aimable conseiller (ère) qui fort heureusement porte encore un nom, un prénom, une voix, et non pas un numéro matricule. Pour combien de temps ?

Après sa réponse, si la réponse vient, ce sera une affaire à suivre, éventuellement…

SI VOUS AVEZ RESSENTI LA MÊME CHOSE A UN MOMENT OU A UN AUTRE, TÉMOIGNEZ DANS LES COMMENTAIRES

Ma banque m'énerve, ou plutôt son site internet m'agace. Et vous ?
Tag(s) : #Edito, #Vie quotidienne, #Voyage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :