Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bernard Tapie, le retour… Mais le vieux lion a-t-il encore des dents ?
Bernard Tapie, le retour… Mais le vieux lion a-t-il encore des dents ?

Tel un vieux cheval... de retour, qu'il est presque, Bernard Tapie me fait aussi penser à un lion chenu ayant perdu ses dents mais rugissant encore.

Cependant, ce personnage médiatique aux nombreuses facettes n'est plus un roi, pas même un seigneur, dans la jungle de la politique où il prétend revenir chasser, chasser le « Fhyène » bien sûr, gibier peu ragoûtant, et si j'en parle aujourd'hui, c'est seulement dans un esprit de suite après mon article sur cette fameuse décision judiciaire l'obligeant à rembourser de l'argent qu'il n'aurait plus, d'où les doutes que l'on peut conséquemment exprimer quant au financement d'une nouvelle carrière.

Je ne reviendrai pas sur le curriculum vitae de cet homme du passé se croyant encore un avenir et qui touchant le fond, au plan financier, donne le coup de pied du rebond, sous les eaux troubles des ors ternis de la République, du Ballon Rond et des couloirs sordides du milieu carcéral.

Tapie revenant en politique, d'après ses confidences au Journal du Dimanche alias JDD ? Le septuagénaire ferait-il preuve d'un courage inouï, s'apprêterait-il à engager le fer dans les coulisses du pouvoir, coulisses avant d'entrer en scène, que l'ancien mais toujours comédien dans l'âme connaît parfaitement ? Je n'y crois pas vraiment bien que je lance quand même un « bravo » à cet homme de communication pour avoir réussi une fois de plus à « faire le buzz » comme on formule aujourd'hui dans notre civilisation phagocytée par l'Internet car le Web reprend largement l'info. Par rapport à son importance réelle, combien de unes, combien de pleines pages, combien de gros titres, combien de JT a-t-il inspirés ? Certes, vouloir lutter contre le FN en condamnant le chômage des jeunes, c'est plutôt sympathique bien que donquichottesque et donc chimérique. Mais dans ce domaine, que prétend-il apporter de neuf ? La haute politique (bon sens appliqué aux grandes choses disait Bonaparte) n'a pas grands points communs, et il le sait, avec un tapis vert de casino ou de pelouse de football. Pour aller plus loin que des déclarations d'intention, pour disposer de quelque crédibilité, il lui faudrait d'abord que quelque parti sérieux, s'il en est vraiment un qui lui convienne, lui fournisse une investiture. Mais lequel s'y risquerait quand les leaders présents se chamaillent déjà ? Et pour la présidentielle, il lui faudrait de surcroît rassembler, tout seul, suffisamment de parrainages, signatures d'élus déjà fort convoitées par les candidats crédibles (ou plus crédibles). Même sa femme Dominique ne l'encouragerait pas à prendre ce chemin. D'autant plus qu'il lui faudrait ensuite séduire des électeurs... avec l'atout des vestiges de sa belle gueule ?

Non, tout cela n'est pas sérieux ! C'est pour moi, forcément, soit un coup médiatique, soit un chant du cygne, ce avec la complicité d'un journal dominical finalement mal inspiré de lui offrir une telle tribune.

Faire de l'info, ce n'est pas jouer les porte-voix au service d'une vieille gloire s'amusant à l'emporte voix…

P. S. : Au fait, avez-vous envoyé un euro à Bernard Tapie comme je l'avais préconisé ? Ça lui serait fort utile aujourd'hui pour mener à bien son historique projet

http://monpetitjournaldicietdailleurs.over-blog.com/2015/12/patriotes-vous-donnerez-bien-un-euro-a-l-ami-bernard-tapie.html

Bernard Tapie, le retour… Mais le vieux lion a-t-il encore des dents ?
Tag(s) : #Politique, #Humour, #Humeur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :