Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon Petit Journal et la liberté de voyager, de circuler...

Dans notre pays dont les habitants ont le droit et le besoin impérieux de pouvoir se déplacer librement, dans notre pays où le tourisme, les échanges avec nos voisins, sont capitaux et représentent une activité de premier plan, sur une Terre qui met au fronton de ses mairies le mot LIBERTÉ, les blocages en tous genres deviennent intolérables.

Les Français, comme les visiteurs qu'ils accueillent, n'en peuvent plus des routes, voies aériennes et ferroviaires coupées par des poignées de manifestants faisant valoir leurs problèmes catégoriels, quelles que soient les corporations prenant l'initiative de dresser des barrages en la présence parfois passive des forces de l'ordre.

Certes le droit de grève et la liberté de manifester sont imprescriptibles, mais on dit aussi que la liberté des uns s'arrête où commence celle des autres ; certes bien des causes sont justes, mais les moyens employés sont-ils adaptés et admissibles ?

C'est pourquoi je reprends ce texte d'Opale Link, évoquant les blocages des ports nordistes, sur ce blog voué souvent au voyage, de la Bourgogne au Mexique, blog où la notion de la liberté des déplacements apparaît donc capitale.

Bien que ce je connaisse imparfaitement le dossier de MFL, je pense que c'est à l'ensemble des Français et à leurs représentants de réfléchir, en général, à ces formes d'actions qui deviennent préjudiciables et intolérables.

D'autant plus que ce sport national des barrages pénalise lourdement les petits copains des grévistes, ces travailleurs qui un beau jour, à leur tour prendront le relais, une revanche en quelque sorte ?

De surcroît, ces problèmes viennent s'ajouter à ceux qui plus techniques ou accidentels n'ont rien à voir avec les manifestations : récemment, sur quatre trajets en train, j'ai subi trois fois un retard d'une demi-heure avec la SNCF. Bientôt faudra-t-il prévoir, en prenant son billet, un délai supplémentaire à chaque correspondance ?

C'est triste de constater qu'au yeux des étrangers le pays que j'aime soit entaché, de plus en plus, de son manque de fiabilité auquel s'ajoute un climat d'insécurité.

Voici dont le texte d'Opale Link diffusé par e-mail à de nombreux destinataires que j'invite cordialement à visiter ce blog...

Bonjour,


Désolé d'intervenir auprès de vous, mais je pense qu’ici sur Calais nous sommes devant une situation d'urgence .
Les syndicats de MFL viennent apparemment de décider d'aller bloquer le port de Calais et de Dunkerque.
Cette situation est absurde, gravissime pour l'avenir de notre littoral.
Pour vous convaincre de l’impact potentiel d’une telle action, je vous conseille de lire la presse britannique et, en particulier, celle du Kent….
L’avenir d’une grande partie des habitants du littoral dépend du tourisme. Il est aujourd’hui hypothéqué par ces actions à l’encontre de nos voisins, pris en otage.
C'est tout à fait révoltant, mais particulièrement scandaleux de la part de l'État français, aux abonnés absents, pour appliquer sa prérogative régalienne d'assurer la fluidité des transports en particulier vis-à-vis de nos voisins britanniques.
Si ce blocage de port se confirme, les répercussions auprès du tourisme, du commerce et des relations économiques transmanche seront dramatiquement affectés.
À ce stade, il est indispensable de réagir pour éviter l'inévitable et il faut absolument exiger de l'État de mettre tout en œuvre pour empêcher le blocage des ports.
Il ne s'agit plus de syndicalisme, il ne s'agit plus de défendre des intérêts, il s'agit purement et simplement d’une destruction organisée d'une région par quelques meneurs…
La société civile se doit de réagir en interpellant les services de l’État…
Sincèrement,

Opale Link
Thaddée Segard
+33 6 64
14 82 35
contact@opalelink.org
www.opalelink.org

Mon Petit Journal et la liberté de voyager, de circuler...
Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :