Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une communauté évangélique squatte le théâtre romain d'Autun

A MES AIMABLES ABONNES

La notification des articles a connu quelques retards ces temps dernier sur ce blog. Aussi n'hésitez pas à vous connecter de vous-même sur http://monpetitjournaldicietdailleurs.over-blog.com/

Ce sera aussi l'occasion d'explorer les archives par dates, colonne de droite. Bon week-end !

Spectacle insolite que celui de nombreuses caravanes entourant un vaste chapiteau occupant actuellement le terrain de football situé au pied du théâtre romain d'Autun vieux de 18 siècles, lieu de grands spectacles historiques. Ces caravanes sont celles d'une mission évangélique qui avait prévenu la ville d'Autun de son arrivée le 10 mai, mais avait refusé de s'installer à l'aire des gens du voyage, pour cause d'insalubrité, dans le quartier de Bellevue (route de Château-Chinon).

Puisque les caravanes se sont stationnées sans autorisation dans un lieu non adapté à ce type d'accueil, la mairie a présenté, en toute logique, une requête en référé au tribunal de Dijon pour les faire expulser, mais la décision de justice ne pourra intervenir que vendredi, à deux jours de la date du départ prévu par cette communauté qui s'est donc installée sans façon dans un décor magnifique, à deux pas du plan d'eau du Vallon. Quoi qu'il en soit, tout ce petite monde vit sa vie en plein soleil. Hier après-midi, retentissaient les cris de joie des enfants qui se baignaient dans une piscine gonflable. Ce matin, j'ai pu entendre, vers huit heures, les hauts-parleurs diffuser des cantiques chrétiens tandis que le camp commençait à se réveiller. Ayant fait le tour de ce paisible bivouac à vélo, j'ai pu constater que ses occupants avaient pu se brancher d'une part au réseau d'eau potable, d'autre part à l'électricité.

Cette présence n'a pas empêché, hier midi, quelques Autunois d'aller pique-niquer sur les hauteurs du théâtre romain qui en a vu bien d'autres. Construit au IIIe siècle sur le modèle des théâtres gaulois en bois, cet imposant monument de pierre pouvait accueillir 20000 spectateurs et était deux fois plus haut qu'aujourd'hui, mais pendant des siècles, il a servi de carrière de pierres aux citadins, une partie se trouvant employée dans la maçonnerie du proche lycée militaire, ancien séminaire du XVIIe siècle. Il fut partiellement restauré il y a une centaine d'années, sans retrouver sa splendeur passée, mais le site a toujours grande allure d'autant plus qu'il est surmontée par la maison du gardien, dite des Caves-Joyaux, construite en 1845 et dans les murs de laquelle ont été intégrés des sculptures antiques trouvées dans une proche nécropole antique

Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune
Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune
Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune
Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune
Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune
Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune

Différents aspects du théâtre romain dont ses hôtes habituels, de petites punaises noir et jaune

Tag(s) : #Actualité, #patrimoine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :