Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueilli comme un VIP au cinéma : à Cinemex, les Mexicains adorent...

Au cœur d'une galerie commerciale - plaza Cuernavaca - toute neuve dont les Français, du moins les provinciaux, n'imaginent sans doute pas le luxe, se trouve une cathédrale de lumière dont on gravit les doubles escalators pour atteindre le « saint des saints » du nouveau complexe CINEMEX PLATINO dont le slogan est « la magia del cine » que je n'aurai pas à traduire.

Pour y accéder, Isabelle, qui nous y a conviés, n'a pas besoin de billets en papier : la réservation et le paiement sur Internet apparaissent sur son smartphone et cette image virtuelle suffit pour franchir en une seconde, sans faire la queue, le contrôle d'entrée de l'une des salles VIP de ce nouveau haut-lieu de l'art cinématographique cuernavacense.

Les salles VIP (comme Very Important Person) représentent un nouveau concept, cher aux Mexicains, qui se répand depuis quelques années dans divers pays. A défaut des anciennes ouvreuses, le spectateur ne trébuche plus dans l'ombre pour trouver son siège à tâtons. Il est conduit par une hôtesse jusqu'à son fauteuil, qui est digne d'un véritable salon moelleux, avec énormément de place, si confortable qu'il permet d'allonger les jambes, presque de visionner un film dans la position allongée. Tel un pacha...

Une tablette et de larges accoudoirs, lui offrent une certaine intimité, loin du plus proche voisin. Malgré les efforts des cinémas classiques, des multi-salles d'aujourd'hui, dans le domaine du bien-être, je n'avais jamais rencontré de telles conditions de confort pour profiter d'un spectacle. Et à cette aise nouvelle s'ajoute la qualité du service.

Alors que j'ai l'impression de me trouver en première classe d'un avion d'Air-France, le « steward » muni d'un terminal informatique vient proposer sur écran une carte assez complète, acceptant bien sûr de laisser le temps de la réflexion à son client.

Il est ainsi possible de se faire servir quelques plats, des glaces, diverses boissons, le tout rapidement livré, sur un plateau, et sous cloche, dans le meilleur style d'un hôtel de luxe. A déguster ces bonnes choses, on ne dérange même pas ses voisins, tant les petits îlots occupés par deux personnes sont éloignés les uns des autres. Dans ces salles VIP l'espace vital est considérable (photos), si bien que c'est un nombre réduit de spectateurs qui va profiter d'un écran géant, doté du dernier cri en matière de son.

Un sans fautes, donc pour cette salle VIP ultra-moderne qui fait de chaque spectateur un privilégié, et nous a permis d'applaudir (façon de parler) un film français sous-titré en espagnol, « La Familia Bélier » qui est un délice de drôlerie, d'émotion et d'humanité. Un film qui nous plonge dans un monde bien différent que ce cocon mexicain...

Je n'en dirai pas davantage sinon pour ajouter que ce luxe n'est pas inabordable : 348 pesos soit 20 euros pour trois personnes, car les Mexicains accordent une réduction aux sexagénaires, dits mayors...Merci !

Le seul défaut d'un excès de confort serait de se laisser aller à un petit roupillon, tentation à laquelle nous n'avons pas succombé, tant « La famille Bélier » nous a tenus en haleine...

Nous étions loin du confort rudimentaire de notre ciné de quartier fréquenté avec au temps lillois de l'adolescence, ce qui n'empêche pas la nostalgie...

Mais un spectacle sur des chaises, on en trouve l'image... dans le film...

Du hall d'accueil avec ses bars au fond de la salle, le grand confort qui contraste avec celui de la salle de spectacle du film...
Du hall d'accueil avec ses bars au fond de la salle, le grand confort qui contraste avec celui de la salle de spectacle du film...
Du hall d'accueil avec ses bars au fond de la salle, le grand confort qui contraste avec celui de la salle de spectacle du film...
Du hall d'accueil avec ses bars au fond de la salle, le grand confort qui contraste avec celui de la salle de spectacle du film...

Du hall d'accueil avec ses bars au fond de la salle, le grand confort qui contraste avec celui de la salle de spectacle du film...

Tag(s) : #Culture, #Art
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :