Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UN GROS BRAQUET POUR ALLER A JIUTEPEC

J'ai toujours aimé me balader de Cuernavaca à Jiutepec, pour maintes raisons, l'une des meilleures étant les attraits de la traversée campagnarde d'une riche vallée consacrée à la culture des fleurs et des arbres, de quoi s'émerveiller le long d'un clair fil d'eau.

Et puis au petit matin, à une altitude de 1350 mètres, ce qui est relativement peu par ici, il fait bon dès le lever du jour, pour apprécier l'aspect riant de la place centrale, le Zócalo, qui fort animé bien avant huit heures. Cette fois, c'était le grand rassemblement des futurs conscrits, dossier en main, sagement assis au pied du kiosque à musique où devaient prendre place les autorités militaires, tandis que le clergé attirait les fidèles, à grands coups de cloches, vers l'atrium fleuri et la messe qui devait être célébrée dans l'église du vieux monastère franciscain du 16e. Pour célébrer l'événement, une fontaine avait été mise en eau, celle du monument consacré à l'ancienne vocation de la commune dont les mineurs extrayaient de la montagne des pierres précieuses, laquelle a donné son nom au village initial.

Cependant, j'avais une autre raison de rouler vers Jiutepec. C'est le seul endroit à proximité où je puisse essayer, de mon nouveau VTT, le plus grand développement. Un développement qui n'est pas rien. Pour les initiés, 42/11 multiplié par la circonférence de la roue de 29'' cela donne 8,82 mètres couverts à chaque tour de pédalier, alors que le plus petit braquet, 24/34 x 2,31 m, cela donne 1,63 mètres : jamais je n'ai possédé un vélo avec une telle amplitude de rapports car généralement les vélos de route, équipés d'un 52/14 ne disposent pas d'un pignon de 34 dents !

Ce grand développement, j'ai en effet pu l'utiliser sur une portion de route d'environ 5 km, et qui est quasi plate, ce qui est rare dans la région. Cependant, comme cela pourrait inciter les automobilistes à la vitesse, les « topes » (gendarmes couchés) sont si nombreux et rugueux qu'on doit constamment freiner avant de les sauter.

Au retour, le petit développement n'a pas été de trop dans quelques petites rampes à 20% que jadis j'ai quelquefois dû monter à pied. Vivent les engrenages bien adaptés.

Tous les plaisirs et quelques désagréments sont donc rassemblés dans cette région de Cuernavaca qui n'est pas idéale pour les amateurs de la petite reine, mais qui peut cependant leur procurer bien du plaisir.

Le monument aux pierres précieuses est aussi une fontaine
Le monument aux pierres précieuses est aussi une fontaine

Le monument aux pierres précieuses est aussi une fontaine

Les conscrits sur la place

Les conscrits sur la place

Pépinières et plantations horticoles

Pépinières et plantations horticoles

Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Randonnée
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :