Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MA RUBRIQUE DU VELO : AVEC MON NOUVEAU VTT DANS LA MONTAGNE MEXICAINE

Je reviens, à chaud, sur l'essai de mon VTT Specialized – voir article précédent – pour publier mes impressions sur un itinéraire que je connais bien, le sommet de la côte de la route de Chalma vers Tlatempa que je nomme pompeusement col de Tlatempa – nom d'un village rural - .

En fait, c'est une vraie difficulté puisque, de la maison, il y a 8 kilomètres, pour une dénivelée de 520 mètres qui comprend un passage de 300 mètres à 12% immédiatement suivi par un autre passage de 300 m à 15,2 %, tout cela après une longue rampe de plus d'un km à 9% : ce n'est donc pas un simple coup de cul à donner !

D'habitude, avec le vélo Benotto (marque italienne devenue aussi mexicaine en passant par le Venezuela), je faisais deux courtes pauses dans la rampe à 15 % - mais je ne marchais pas -. Là, enclenchant mon plus petit braquet, je n'ai même pas éprouvé le besoin de mettre le pied à terre.

A noter aussi que le dérailleur fonctionne fort bien, même en forte côte, à condition de garder une rotation suffisamment rapide, on arrive à changer de vitesse facilement, sans que cela accroche ou bloque.

Mais il n'y a pas que cette possibilité de grimper des murs. De surcroît les performances générales s'en ressentent : sur les 8 km de montée, j'ai quand même gagné 5 minutes par rapport au 29 octobre dernier...

De même, je suis allé un peu plus vite à la descente, grâce à une sécurité accrue due à la position sur le vélo et aux freins à disques, doux et puissants. 20 km/h de moyenne : car il faut faire très attention dans la partie urbaine.

La visibilité n'étant pas très bonne en descendant (soleil rasant, de face, alternant avec l'ombre des arbres, ce qui éblouit) je me suis payé un petit nid de poule, qui fut parfaitement absorbé (heureusement que je n'avais pas, là, mon vélo de route avec ses 20 rayons à l'avant (contre 36 pour le VTT)

(rubrique à suivre)

Histoire d'en rire : les vélos ne se disputent pas le privilège d'être chevauchés...

Histoire d'en rire : les vélos ne se disputent pas le privilège d'être chevauchés...

Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Sport
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :