Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contrastes : Quand je lis au Mexique si religieux « Debout les athées de la terre » de J.-Y. Méreau

Ce blog va être l'objet d'une curieuse confrontation. Bien que je n'y manifeste pas de croyance religieuse, ce site recèle nombre d'articles reflétant la présence des religions, un peu en France, et beaucoup au Mexique, pays où la foi vive et populaire s'exprime partout.

Quand on se balade en terre aztèque et maya, on constate que les principaux sites archéologiques, centres cérémoniels, foisonnent de temples et évoquent aujourd'hui les cultes pré-hispaniques.

Puis, dès l'arrivée des conquistadors espagnols, le goupillon a suivi le sabre, cathédrales, églises, monastères se sont multipliés et constituent maintenant d'importants centres d'intérêt touristique.

Enfin, quand on se promène ici, on est sans cesse confronté à la vie religieuse, dans les traditions, processions, pèlerinages... Les taxis attachent tous un chapelet ou une icône à leur rétroviseur (piété ou superstition?), il y a une chapelle à la vierge (Guadalupe) dans chaque marché couvert, dans chaque gare routière... et les crèches se bâtissent sous l'égide non seulement des curés, mais aussi des édiles. Bien que devenu non croyant, je suis sensible à cette ferveur populaire, et le cultuel représente un aspect culturel qui m'intéresse beaucoup. De plus je respecte ces croyances partagées par la majorité des Mexicains, qui semble-t-il sont plus pratiquants, dévots et démonstratifs que les Français.

LE MILITANTISME ATHEE

Et voici que m'arrive le livre d'un ami français, Jean-Yves Méreau, ancien collègue et confrère, fort bonne plume, sous le titre déjà militant de « Debout les athées de la terre ! » qui réclame, dans notre société imprégnée par le christianisme, et d'autres religions comme l'islam, « une place légale de l'athéisme »

D'emblée, je conseille la lecture de cet ouvrage publié par L'Harmattan (http:www.harmattan.fr) car c'est un ouvrage de réflexion http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=41911 , fort bien étayé, bien que très militant, qui estime que la laïcité doit lutter pour éviter le retour à un état de droit divin, que les athées marginalisés - alors qu'ils sont majoritaires - ont pour ennemis communs les croyants de tout poil, et qu'ils sont assez confiants en la science pour ne pas croire aux « sornettes ».

Jean-Yves Méreau a des mots très durs que je ne citerai pas tous, pour parler des religions : en substance la résurrection aboutirait à un lupanar céleste, le martyre justifie le terrorisme, l'église de France est négative par rapport à l'évolution de la société, la religion est le naufrage de la pensée, les confesseurs sont des voyeurs ensoutannés, de surcroît « tapi dans l'obscurité »... A propos de religion il parle même de fascisme, de totalitarisme et de sida de l'esprit.

D'où cette comparaison que je fais avec l'expression de la foi ambiante, qui au Mexique, comme en France, ne me dérange pas à condition qu'elle soit respectueuse d'autrui ; cette démonstration de la foi m'intéresse même, mais surtout en spectateur.

L'ATHEISME FACE A L'OPPRESSION

Il n'empêche que Jean-Yves Mereau étaye fort bien son souhait d'un athéisme d'état pour garantir la laïcité face à la religion oppressive et barbare, l'athéisme correspondant à « l'émancipation ». Il plaide pour une place légale de l'athéisme, la démocratie ayant besoin d'athées militants ; pas seulement passifs donc.

Pour conclure j'ajouterai que ce livre pamphlétaire mérite d'être lu, face à des religions omniprésentes et qui s'expriment même au sein des pouvoirs publics à caractère laïc...Ce qu'on doit bien sûr déplorer.

A ce livre bien écrit et pensé, je ferai un reproche cependant, celui d'être peu journalistique. Il aurait pu contenir des interviews reflétant les opinions, tant des athées que des religieux. Le « prêche » (qu'il me pardonne ce mot) de qualité de Jean-Yves est aussi quelque peu solitaire.

Mais l'auteur a eu le courage,

- et d'exposer ses convictions,

- et d'aborder un sujet pour le moins difficile dans un monde politique qui, c'est ce qu'il souligne avec pertinence, se montre, bien que laïc, fort soumis et inféodé aux mouvements religieux reconnus. Ah ! Les corps constitués...

Notre photo le montre, sur la façade d'un palais du gouvernement au Mexique, s'exposent une fête et une allusion plus que nette au rite des Rois mages !!!

La galette des rois sur la façade d'un palais du gouvernement...

La galette des rois sur la façade d'un palais du gouvernement...

Extrait du site de l'Harmattan

Extrait du site de l'Harmattan

Tag(s) : #Livres
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :