Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est un fait curieux. Alors que les grèves, manifestations, mouvements revendicatifs font constamment la Une des infos en ce temps troublé, un autre événement de ce début d'année semble peu intéresser les médias alors qu'il constitue pourtant, cette fois en faveur des classes moyennes, une vraie hausse du pouvoir d'achat, hausse tant réclamée à grands cris. 

C'est ainsi que j'ai été surpris par un e-mail de la direction des finances publiques, daté du 8 janvier, m'annonçant que j'étais concerné par la baisse d'impôts touchant quand même, excusez du peu, quelque 17 millions de foyers, c'est à dire la très grande majorité des contribuables. Le mail me conseillait d'aller voir sur le site des impôts mon nouveau taux de prélèvement applicable aux revenus de 2020, ce que j'ai fait, et ce qui m'a procuré une bonne surprise...

Je n'entrerai pas dans des détails personnels et n'en dirai pas plus. Mais me trouvant dans la   tranche concernant la majorité des Français, celle  du passage de 14% à 11%,  je vous dirai que j'ai utilisé avec satisfaction le simulateur proposé sur le net par l'administrations fiscale.

Résultats :  un célibataire dont le revenu imposable est de 25000 euros gagnera 482 euros, un couple à 50000 euros gagnera 896 euros, un couple avec deux enfants et 40000 euros de revenus imposables paiera 281 euros au lieu de 330 euros soit un bénéfice de 49 euros.

La moyenne des réductions fiscales s'établirait à 300 euros environ par foyer, la plus grosse réduction s'appliquant aux couples se situant au plafond de la tranche à 11% (25659 euros par part) qui bénéficient d'une réduction de 936 euros. Au delà de ce plafond,  la réduction fiscale affiche une baisse progressive.

Toujours est-il que ces réductions peuvent constituer une augmentation de pouvoir d'achat s'approchant des 2%, la réduction étant susceptible dépasser les 10, voire les 20% par rapport au montant précédent des impôts !

Si vous ne l'avez pas encore fait, aller voir votre nouveau taux de prélèvement en ligne et interrogez le simulateur, ce sera l'occasion de constater qu'il  n'y a pas, dans l'actualité, que des raisons de se plaindre.

*******

Par ailleurs une bizarrerie, explicable (sur certains sites) mais qui mérite d'être soulignée :

En étant dans la tranche à 11% on peut être taxé bien davantage sur une partie de son revenu, selon le simulateur. En effet...

Un célibataire à 22000 euros paiera 1130 euros d’impôts

S'il gagne 22100  euros soit 100 de plus, il paiera 1146, soit 16 de plus, du 16% donc...

S'il gagne 23000 euros soit 1000 de plus il paiera 1290 soit 160  de plus, toujours du 16%

Et maintenant à vos calculettes...pour d'autres recherches

D.A.

 

Tag(s) : #Actualité, #Impôts, #Réduction

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :