Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour les amoureux des plantes : le florilège de Basilius Besler (16e/17e siècles)

300 ans avant J.-C. le philosophe Théophraste définissait la botanique comme une discipline à part entière et aujourd'hui il y a toujours deux grandes manières de l'aborder, la théorique et l'utilitaire sous différentes formes, sans négliger l'attachement affectif de nombreuses personnes, sensibles à la nature, qui sans être réellement des botanistes ou des scientifiques, s'attachent lors de leurs promenades, dans leur jardin, à connaître les noms, la vie, les vertus des arbres, arbustes et herbacées.

C'est à leur intention que j'évoque aujourd'hui un beau livre publié en 2002 à la Bibliothèque de l'Image et que j'ai retrouvé au fond de nos archives ; il porte le titre tout simple : “L'Herbier de Basilius Besler” et le texte qui accompagne les reproductions anciennes est signé de Gérard G. Aymonin, du Muséum d'histoire naturelle de Paris, lequel met en évidence que le Jardin d'Eichstätt représente parmi les travaux exposant la beauté des fleurs, l'un des plus somptueux.

Quelques planches du précieux florilège, provenant de l'exemplaire de la Bibliothèque nationale de France, sont rassemblées dans cet ouvrage évoquant l'oeuvre de Basilius Besler (1561-1629) qui travailla pendant trois lustres à décrire les plantes du jardin épiscopal situé près d' Eichstätt, sur une colline, au sud de Nuremberg. De ce monument Gérard G. Aymonin souligne l'originalité, la complexité et l'aspect esthétique des compostions évoquant (en environ mille figures) quelque sept cents variétés ou espèces, le Florilège ayant nécessité la collaboration d'au moins six graveurs

Un ouvrage abordable que vous trouverez encore aisément sur l'Internet.

*****

A signaler aussi que vous trouverez encore, également sur le net, différentes éditions (j'ai à la maison celle de 2003) de Botanica, encyclopédie de botanique et d'horticulture recelant plus de 10000 plantes du monde entier, le grand défaut de ce bel ouvrage étant... son poids de l'ordre de 3 kg.

 

Illustrations : trois planches que j'ai reproduites à titre de citations et pour terminer, pour comparaison, une belle page de Botanica, au style bien différent !

Pour les amoureux des plantes : le florilège de Basilius Besler (16e/17e siècles)
Pour les amoureux des plantes : le florilège de Basilius Besler (16e/17e siècles)
Pour les amoureux des plantes : le florilège de Basilius Besler (16e/17e siècles)
Pour les amoureux des plantes : le florilège de Basilius Besler (16e/17e siècles)
Tag(s) : #Nature, #Culture, #Environnement, #Livres

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :