Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je reviens sur l'article qui suit (en rouge) publié il y a un peu plus de deux ans, en janvier 2018,  pour parler à nouveau des repas à la mexicaine, à l'occasion de notre dernière visite au restaurant Vienés dans le centre de Cuernavaca à deux pas du Zocalo et de la cathédrale.

C'est un restaurant au bon accueil fort utile quand nous ne voulons pas déjeuner trop tard.

En effet ici, le déjeuner se prend généralement à partir d'une heure ou d'une heure trente, alors que le petit-déjeuner, desayuno, se prolonge bien après midi : option que nous avons donc choisie l'autre jour à midi et trente minutes

Quand nous sommes arrivés, c'est donc le café qui nous a été proposé d'emblée mais nous avons commandé de la bière et un verre de vin, ce qui a donc un peu étonné, mais fut servi sans problème, nous ne sommes pas français pour rien...

Quant au menu du petit déjeuner, il nous a permis de déguster, outre fruits en tranches  et crème-dessert, la cecina (viande séchée et salée de boeuf) avec des chilaquiles (tortillas à la sauce rouge ou verte, pour moi rouge, c'est fort épicé) et une empanizada (escalope) de poulet avec des frites, dites papas à la francesa... Un petit festin pour juste 10 euros par personne, service compris, c'était très bon.

Les prix cités ci-après datent de 2018, mais de toutes manières, ce restaurant reste raisonnable. 

***************************

 

Monter les côtes de Cuernavaca nécessite beaucoup d'énergie et donc de calories, ce ne sont pas mes amis cyclistes dont JC en la cité de l'éternel printemps qui diront le contraire, aussi est-ce toujours agréable de se retrouver dans un établissement du centre-ville, par exemple au restaurant Vienés, pour partager un petit déjeuner, un desayuno comme on dit ici où l'on ne se contente pas d'une tranche de pain beurré, le desayuno étant un véritable repas qui peut être pris fort tard, au-delà de midi parfois. Le desayuno est un grand plaisir des Mexicains, très convivial et ainsi qu'en témoigne le menu publié, le choix des plats y est très grand ; ainsi vous remarquerez que le restaurant Vienés ne présente pas moins de quinze recettes d’œufs sans compter tout le reste ; la double assiette que je montre est constitué à gauche d’œufs (huevos) "divorciados" et à droite d'oeufs "rancheros", et dans les deux cas on trouve outre les sauces, de la purée de frijoles (haricots) et des tortillas sèches.

De très nombreux Mexicains prennent aussi le desayuno dans la rue où dès 7 ou 8 h des étals s'installent avec quelques chaises, des petites salades, des bouteilles de sodas, des tortillas de maïs fraîches et leurs accompagnements divers. Sans oublier la fameuse barbacoa à base d'agneau.

Je reviens au restaurant Vienés qui a l'avantage d'ouvrir tôt ; c'est un bel établissement, pas loin de la cathédrale et du zocalo, mais dont les prix paraîtront très corrects aux Français : une bonne moitié des recettes à base d'oeufs sont facturées 65 pesos, soit à peine 3 euros actuellement, et le service comprend  sans supplément du jus d'oranges frais ou un fruit de saison et du café à volonté, et je crois aussi les tortillas que je ne commande pas systématiquement …

Ainsi « calés » je vous garantis que les côtes ne nous résistent pas, même ce joli « mur » du côté de San Anton où la rue et ses tortillerias  sont très matinales !

Vous voyez, s'il y a une gastronomie mexicaine, il y a aussi l'art et la manière d'en profiter !


 

Le petit déjeuner des Mexicains parfois digne de Pantagruel ! 2ème service...
Le petit déjeuner des Mexicains parfois digne de Pantagruel ! 2ème service...
Le petit déjeuner des Mexicains parfois digne de Pantagruel ! 2ème service...
Le petit déjeuner des Mexicains parfois digne de Pantagruel ! 2ème service...
Le petit déjeuner des Mexicains parfois digne de Pantagruel ! 2ème service...
Tag(s) : #Desayuno, #Gastronomie, #Mexique, #oeufs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :