Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décidément j'ai bien de la chance de bénéficier, « ici et ailleurs », de paysages superbes visibles de notre fenêtre.

Au Mexique, c'est la vue sur le Popocatepetl, magnifiée au Soleil levant.

A  Autun, c'est un panorama imprenable sur les plus hauts sommets du Morvan, que met en beauté le coucher de Phébus, ainsi que le montrent mes photos. Chaque soir le spectacle est différent.

Le Morvan, massif essentiellement granitique, avant-garde septentrionale du Massif central, se situe au coeur de la Bourgogne, aux limites des quatre départements que sont l'Yonne au Nord, la Côte d'Or à l'est, la Saône et Loire au sud et la Nièvre à l'ouest. Central dans l'Hexagone, il est au sud-est de Paris, à  environ 220 km, capitale qu'il approvisionnait autrefois en bois de chauffage par flottage des troncs sur les rivières jusqu'à la Seine. 

Plus que de montagnes, il est constitué de hautes collines vieilles de 400 millions d'années, datant du plissement hercynien, aujourd'hui érodées, dont l'altitude ne dépasse pas 901 mètres au Haut-Folin et 821 mètres au mont Beuvray (site archéologique de Bibracte). Recouvert de forêts et de pâturages, le Morvan est parcouru de nombreuses rivières et se mire dans plusieurs grands lacs, sur une surface de plus de 5000 km² soit celle d' un département français moyen.

C'est un paradis pour le randonneur cycliste ou pédestre par la qualité d'itinéraires naturels qui restent accessibles à la majorité. Pas de paysages alpins, mais la beauté permanente de la proximité avec la nature. 

Nous aurons l'occasion, cet été, de nous y promener mais en attendant profitons du spectacle offert par le ciel en fin de journée

Tag(s) : #Nature, #Vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :