Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo ci-contre : Observez comme la cathédrale est gommée par la brume.

*****

J'aime beaucoup souligner les contrastes comme celui vécu l'autre matin à Autun où la météo était particulièrement tristounette :

une épaisse brume avait envahi nuitamment la vallée de l'Arroux et la cité deux fois millénaire était donc emmitouflée dans une épaisse ouate glaciale. En l'absence d'annonce de pluie j'ai quand même enfourché mon vélo, plaçant quelque espérance dans la conquête des hauteurs (prendre de la hauteur est indispensable par les temps qui courent), et mon expérience ne fut pas déçue car un kilomètre plus loin j'avais grimpé au dessus des nuages, y trouvant la forêt printanière aux frondaisons encore légères, transparentes, baignée par un soleil particulièrement brillant créant de vifs et magnifiques contrastes.

Je suis allé jusqu'au hameau de Fragny, qui dépend d'Autun, vaste clairière agricole  d'altitude au milieu des bois avant d'accomplir un petit détour par l'étang des Cloix, clair miroir aquatique  au milieu de la sylve. Sous le soleil radieux, le plan d'eau était magnifique et j'ai eu de surcroît le plaisir de constater que la « cabane à livres » située sur la berge depuis plusieurs années était toujours là, en bon état, remplie de bouquins que l'on peut lire sur place - il y a un banc - , emporter, restituer ensuite ou remplacer par un autre titre, l'essentiel étant de jouer le jeu honnêtement. J'y ai choisi un ouvrage de Raphaële Billedoux dont le titre « Entrez et fermez la porte » était particulièrement opportun puisque à la cabane à livres c'est exactement ce qu'il faut faire.

Avant de redescendre, j'ai pris le temps de respirer profondément à près de 600 mètres d'altitude, de humer le parfum des sous-bois et des fleurs nombreuses qui les émaillent, il faudra que je revienne les photographier avant la fin du printemps !

Puis revenant vers Autun, je me suis à nouveau retrouvé en plein brouillard glacial, qui ne s'est dissipé que plus tard et qui avait, en témoignent les photos, quasiment fait disparaître la haute flèche (80 mètres) de la cathédrale Saint-Lazare.

***Quand cet article programmé paraîtra sur mon blog dimanche je serai en train de me préparer à aller voter car l'enjeu est d'importance, ce que le législateur m'autorise à exprimer bien que la campagne électorale soit close et que tout acte de propagande soit proscrit. Mais je puis quand même préciser que mon vote sera humaniste, soucieux des valeurs de la République et de la Démocratie, pour la défense de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité ! Un simple appel au civisme, donc…***

La cabane à livres est une réalisation de la communauté de communes Grand Autunois Morvan que j'avais déjà évoquée sur ce site, mais qui mérite toujours d'être remise en évidence. Une bonne initiative heureusement respectée par le public. Le lendemain j'y suis retourné pour déposer ma contribution.

QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !
QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !
QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !
QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !
QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !
QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !

QUEL CONTRASTE ENTRE LA LUMIERE DE LA FORET ET CELLE DE LA VILLE !

Tag(s) : #Nature, #Vie quotidienne, #Culture, #Livres

Partager cet article

Repost 0