Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On ne s'étonnera pas de rencontrer à México, aux omniprésentes fresques murales, le mythe d'Icare tant de fois interprété et représenté. Pour mémoire il s'agit du fameux fils de Dédale s'échappant du labyrinthe grâce aux ailes crées par son père. Malgré les recommandations paternelles, Icare s'approchant trop du Soleil voit fondre la cire maintenant ses plumes d'où sa chute fatale.

Cette scène tragique a été représentée une fois de plus, de façon moderne et magistrale, sur un immeuble dominant, au carrefour de l'avenue Alvaro Obregon, l'avenue Insurgentes. L'oeuvre, fort intéressante, signée AEC Interesni Kazki sous le titre d'Icarus est destinée à être vue de la principale artère de la cité, évoquant Los Insurgentes, mais on a du mal à comprendre qu'un panneau publicitaire aussi géant qu'intempestif puisse masquer ainsi l'oeuvre d'art qui nécessite donc, pour être contemplée, de trouver un endroit bien précis du boulevard Alvaro Obregon.

Espérons que nul autre panneau n'y sera posé. Une œuvre d'art magistrale dont j'ai évalué la surface à environ 500 mètres carrés !


 

Tag(s) : #Mexico, #Art, #Culture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :