Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Après avoir évoqué les conditions particulières de la pratique du vélo dans la région de Cuernavaca (VOIR ICI) "ma rubrique du vélo" va vous tenir au courant d'un usage plus français et même bourguignon.

Ce matin, par un temps très frais (4°) ce qui me change des tropiques, j'ai fait ma première vraie balade routière sur l'important axe Autun-Gueugnon qui très fréquenté en semaine est bien dégagé le dimanche, ce qui laisse le loisir de profiter d'un macadam en bon état sur la majorité du parcours.

 

DANS LA VALLEE DE L'ARROUX

Malgré quelques petits faux-plats c'est un itinéraire peu accidenté, souvent au fond de la vallée de l'Arroux qui offre de belles perspectives sur les collines d'Autun, d'Uchon, et du Morvan. Dans les pâtures paissent tranquillement les vaches charolaises, à robe blanche, accompagnées de quelques taureaux et en cette saison de jeunes veaux : tout ce petit monde passe la majeure partie de l'année dans les prés, la belle vie en somme par rapport à celle d'autres animaux qui vivent en batteries.

La route évoquée qui me conduit jusqu'à Gueugnon quand je veux dépasser les cent km aller-retour traverse peu d'agglomérations mais cependant celle du bourg d'Etang-sur-Arroux dont l'église se mire joliment dans la rivière, et où la boulangerie m'évite parfois l'hypoglycémie

 

LE CAP DES CINQUANTE BORNES

Ce matin, j'ai fait demi-tour au carrefour de Saint-Nizier-sur-Arroux histoire de juste passer (aller-retour) le cap des cinquante kilomètres, ce qui a été accompli à la modeste moyenne de pile 21 km/h.

Il faut dire qu'à l'aller j'étais parti tout tranquillement en moulinant un braquet très moyen sur le plateau intermédiaire, mais qu'au retour le vent de beau temps (de nord-est) s'étant levé, j'ai du appuyer un peu plus fort sur les pédales pour rentrer, en conservant le même développement, ressentant bien davantage qu'à l'aller les petites déclivités.

En tous cas ce fut une moyenne horaire quasiment deux fois supérieure à ce que je réalise généralement au Mexique…

Un plaisir différent en somme, espérant que ces détails vélocipédiques intéresseront quelques lecteurs car personnellement je suis toujours friand de savoir ce que parviennent à réaliser les uns et les autres.

L'objectif est maintenant de m'offrir un cent kilomètres à bonne allure. Pourquoi ce choix ? Parce que c'est bien plus facile que d'accomplir un contre la montre d'une heure le nez dans le guidon!

Mais rassurez vous, il y a aura aussi des sorties totalement contemplatives et néanmoins photographiques.

Lors de cette balade, j'ai quand même pris quelques clichés des vaches dont l'une avec en fond la flèche de l'église d'Etang-sur-Arroux, et aussi celle d'un bel arbre mort derrière une barrière à l'ancienne.

A noter qu'à la sortie d'Autun j'ai été doublé par un cycliste qui allait beaucoup plus vite que moi mais n'avait peut-être pas de blog à écrire : à chacun son truc ! Moi j'allais seulement aussi vite que mon ombre (photo).

 

 

 

Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Randonnée, #Morvan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :