Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la relation de ma grimpette - article précédent - sur les hauteurs de Cuernavaca, qui m'avait conduit à vélo de 1590 mètres d'altitude jusqu'à 2977 mètres, au delà du bourg de Tres Marias, jusqu'au village d'El Capulin, j'avais promis de publier des photos. Elles représentent la vie palpitante de cette grande nationale (dite route fédérale) typique dont les nombreux virages traversent une forêt plus ou moins habitée offrant de nombreuses haltes au voyageur comme au randonneur.

Après avoir salué le monument du fameux Emiliano Zapata, puis admiré le panorama sur l'église de Santa Maria Ahuacatitlan, j'ai observé combien la route, fort fréquentée, que je connaissais déjà, est jalonnée par de nombreux restaurants et commerces. On peut, par exemple, y acheter du bois de chauffage, des fleurs, des plantes, de la terre végétale ou encore des poteries et statues de jardin et notamment un très beau chinelo (personnage de carnaval); Sur cette route pas d'hypoglycémie à craindre tant il est facile de se procurer un soda, des biscuits ou des tacos...

C'est l'occasion d'admirer, à travers les arbres de la sylve, des points de vue sur la vallée de Cuernavaca, et de remarquer que certains arbres d'altitude sont pleins d'orchidées.  Avant l'arrivée à Tres Marias (2816 mètres d'altitude) se trouvent des parcs de loisirs, au grand air. Vivifiant car il peut faire très frais ici.

Mais le dimanche, paraît-il tous les dimanches,  Tres Marias, bourgade dépendant de la municipalité d'Huitzilac (quelques km plus bas, bourg très traditionnel et pittoresque, sur la route secondaire de Tres Marias) devient l'impressionnant point de rassemblement de centaines et de centaines de motards qui font halte, en cours de randonnée, aux terrasses de dizaines de restaurants et trouvent aussi des boutiques vendant maints accessoires de moto, casques et vêtements. Un mercado pour bikers!

Hélas certains roulent trop vite et en groupes, ce qui crée un climat d'insécurité pour les quelques cyclistes s'aventurant dans un secteur équipé aussi de sentiers pour les vététistes.

Très Marias le dimanche, à cause de cette affluence, voit la présence de nombreux policiers et militaires qui patrouillent inlassablement.

Continuant vers Mexico, j'ai pu constater que l'altitude ne décourage pas le commerce. Tres Marias est un haut lieu de restauration, s'y trouvent des étals d'artisanat, mais plus loin et plus en altitude on trouve encore quelques établissements, dont l'un évoque la cuisine maya, ainsi qu'une grande station service (à plus de 2900 mètres) et une entreprise de distribution de gaz (où j'ai fait demi tour).

La dernière image, prise au retour, est un panorama sur Tres Marias dont je suis revenu en taxi, vélo démonté sur le siège arrière. Prix de la course, pour une bonne trentaine de kilomètres : 150 pesos soit 7,5€. Et de plus il fut agréable de bavarder avec le chauffeur, fort disert.

La prochaine fois, je pense bien atteindre le col, à plus de 3050 mètres sur la route fédérale, qui sépare la vallée de Mexico de la vallée de Cuernavaca. Le même col, sur l'autoroute parallèle, atteint les 3100 mètres, au milieu d'un parc fantastique de volcans que je n'ai pas dénombrés, au pied desquels poussent encore des céréales dont les gerbes sèchent au soleil.

PS : toutes les photos ont été prises le jour de la rando.

*********************

Le blog ami du jour

De beaux articles sur la littérature et la poésie dans la bulle de Manou :

http://www.bulledemanou.com/

 

La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
La longue montée vers Tres Marias, sur la route fédérale Cuernavaca - Mexico : que de vie !
Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Tourisme, #Mexique, #Environnement, #Randonnée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :