Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a de  quoi s'y perdre sur le champ de bataille de la Présidentielle, alors qu'un sondage annonce que Juppé remplaçant Fillon battrait Macron au 1er tour lequel Macron serait quand même devant Le Pen se trouvant ainsi éliminée dès le 23 avril, une hypothèse que nul n'aurait formulée il y a quelques jours.

Le problème, c'est que les sondages, s'ils se trompent souvent, influencent quand même beaucoup l'opinion et surtout les actes des opportunistes politiques.

Si après avoir  tardé bien longtemps  après que les affaires Fillon aient été divulguées, les rongeurs quittent son navire dans la hâte, c'est sans doute parce que les prévisionnistes ont annoncé que le capitaine du bateau  serait battu par Macron au premier tour,  d'où le retour maintenant souhaité par beaucoup d'opportunistes d'Alain Juppé, nouveau favori.

Mais Juppé tiendra-t-il longtemps la tête des sondages devant Macron qui s'est fait très séduisant l'autre soir sur France 2 ? La jeunesse est un atout qui pèsera certainement.

Nul ne sait à l'heure où j'écris si Fillon renoncera ; il est encore droit dans ses bottes ; si ce renoncement s'était produit plus tôt, Juppé aurait pu être appelé à la barre plus vite, et le centriste Bayrou l'aurait peut-être épaulé alors qu'aujourd'hui on voit mal le maire de Pau abandonner son jeune et fringant poulain à peine quadragénaire !

Cela le déconsidérerait définitivement ! Mais il est sûr que Bayrou détient l'atout

Toujours est-il que nous verrons peut-être l'extrême droite éliminée au premier tour (du coup il n'y aurait plus de traîneurs de casseroles en lice, pas même Le Pen qui a perdu son immunité) et une configuration inédite au second tour :  le duel de deux candidats susceptibles d'attirer les plus modérés.

Et là bien malin qui pourra faire un pronostic pour départager une droite centriste d'une gauche centriste ou encore un centre droit d'un centre gauche et d'un centre tout court  se sentant à droite un jour et le lendemain plus à gauche, hein monsieur Bayrou ? Bayrou qui a soutenu Hollande et était près à favoriser Juppé avant d'opter pour Macron ?

En fait, tout risque de se jouer sur la bonne mine des personnes mais la politique du pays ne pourra être définie que par les législatives et nul ne sait si le président  élu disposera d'une majorité et quelle sera la couleur du Premier ministre.

En tous cas, avec Juppé à 26,5 %, Macron à 25 % et Le Pen à 24% (dernier sondage), si ces chiffres se vérifiaient, mais ils vont bouger, ni Le Pen, ni la gauche, n'auraient plus aucune chance d'accéder au pouvoir et d'aucuns en seront soulagés.

A moins que ne se produise un nouveau rebondissement ce qui n'est pas à exclure dans le monde de plus en plus manipulé qui est le nôtre...

N'oublions pas qu'en France notre industrie fabrique encore des casseroles de luxe !!!

A tel point que je pense que cet article se périmera très vite ! Il ne sera, comme les sondages, que le reflet d'un moment, et non une véritable prédiction ! 

Tag(s) : #Politique, #Juppé, #Macron

Partager cet article

Repost 0