Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Alors que maintes grandes villes, de par le monde, se mirent dans les eaux d'une large rivière, d'un fleuve, d'un lac ou de la mer, tel n'est pas le cas de Cuernavaca capitale de l'état de Morelos au Mexique.

S'étageant sur le versant d'une chaîne de hautes montagnes, elle ne manque pourtant pas d'eau car de nombreux torrents en descendent ; ils traversent la ville et la campagne qui la borde à l'ouest. Ces torrents encaissés ont creusé de profonds ravins dit barrancas dont les rives peuvent être verticales, taillées dans la roche, ou en pentes plus douces : elles sont alors souvent colonisées par des centaines ou des milliers d'habitations s'étageant sur ces coteaux, desservies un réseau de ruelles. Ces barrancas constituent aussi de précieux corridors écologiques. Ainsi a-t-on compté 370 espèces d'oiseaux dans l'état de Morelos dont une bonne partie sur le territoire de Cuernavaca qui compte de vastes espaces naturels. Mais ces ravins rendent plutôt complexe la topographie urbaine et ont nécessité la construction de ponts très fréquentés offrant d'ailleurs de belles perspectives (pont de l'Indépendance entre autres).

Rue de Los Actores

Ce préambule pour vous montrer une cascade que j'ai remarquée récemment, pour la première fois, rue de Los Actores au carrefour de la Subida (montée) a Chalma. De plusieurs mètres de hauteur, elle est alimentée par un torrent traversant une propriété boisée protégée de hauts murs (où se trouve une autre cascade, un peu plus haut). Cette belle chute d'eau se trouve également en amont d'une autre cascade peut-être formée par la même rivière (mais l'hydrographie est si complexe que je n'ai pas pu la démêler sur la carte) qui porte le nom de San Anton et représente une chute de 40 mètres, parmi les colonnes de basalte, ce lieu ayant été aménagé pour la visite, de même que la barranca Amanalco qui traverse le centre historique (près du mercado) et a été équipée de passerelles.

Pour vous rendre plus compréhensible l'hydrographie de Cuernavaca je vous montre des copies d'écran de Google earth* révélant, en vert, le réseau de vallées boisées qui caractérisent toute l'agglomération. Cuernavaca n'est pas construite sur les bords d'un fleuve, mais est traversée par de nombreux courants créant de riches biotopes.

Je précise que le quartier où nous résidons se trouve entre deux barrancas sauvages ce qui explique la présence des nombreux arthropodes, oiseaux et mammifères qui depuis des années nous rendent visite... mais se font discrets depuis quelques mois...

* Google earth, un outil remarquable et qui m'est utile quasiment tous les jours

A Cuernavaca, de barrancas en cascades
A Cuernavaca, de barrancas en cascades
A Cuernavaca, de barrancas en cascades
Tag(s) : #Environnement, #Nature

Partager cet article

Repost 0