Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je vous ai mis l'eau à la bouche mais vous allez devoir attendre un peu plus pour découvrir les merveilles de San Miguel Allende puisqu'il est logique que je vous parle d'abord du voyage qui a été entièrement accompli en autocar et en taxis au départ de Cuernavaca.

Pour les voyageurs qui voudraient faire ainsi le tour du pays, c'est tout simple. Dans chaque grande ville du Mexique, il se trouve des terminaux d'autobus d'où partent des autocars directs vers les autres grandes villes du Mexique, il est donc très facile de s'organiser un circuit.

Ainsi, ayant acquis un paquete (package) comprenant les billets d'autobús (orthographe mexicaine), qui sont en fait des autocars, paquete comprenant le transport et la réservation hôtelière, nous sommes partis de Cuernavaca en autobús pour Mexico (Pullman de Morelos) d'où démarrait le lendemain un autre autobús pour San Miguel Allende, les trajets entre gares routières se faisant en taxi, à des tarifs qu'on imagine pas en France : pour les grands trajets de traversée de la mégapole de Mexico, il faut compter entre 5 et 10 euros en taxi sécurisé.

Comme Paris pour la SNCF, Mexico possède ses plus grandes gares routières aux quatre points cardinaux et vers San Miguel, nous avions donc un autobús de la société Primera plus au départ du terminal du Nord (del Norte), le trajet entre Mexico et San Miguel nécessitant à peine 4 heures pour 275 km, ce n'est quand même pas le TGV.

Les terminaux et notamment celui del Norte sont très modernes, très propres, très accueillants et doté de maintes boutiques et d'un très nombreux personnel. Chaque compagnie possède son comptoir et sa porte d'accès aux autobus, les Mexicains ayant réussi à tous les doter, dans les grands terminaux du moins, de portiques de sécurité, ce qu'on ne trouve pas en gare de Lille ou de Lyon…

Les autobus sont à l'heure, pas de temps d'attente, pas de queue. Semble-t-il moins ou pas  de grèves comme dans l'Hexagone… Après avoir passé le portique de sécurité et une fouille le plus souvent rapide, on se voit remettre gratuitement en guise de viatique une bouteille de boisson sans alcool, un sandwich, une barre de céréales

Parfois, dans le bus, on est photographié ou filmé toujours pour une meilleure sécurité.

Pour ce qui est de la société Primera plus, chaque compagnie ayant son type de confort, mais les « longs courriers » étaient les mieux équipés, nous avons disposé à l'aller d'un écran de télévision individuel avec choix du programme comme en avion, au retour d'écrans collectifs, dotés de casques pour le son. Les sièges inclinables sont dotés de repose-pieds et ceintures de sécurité. Chaque autobus dispose de deux toilettes impeccables avec éclairage automatique, et touches tactiles pour l'eau du lavabo et de la chasse. Et et ce qu'il faut en papier et serviettes.

Quant aux tarifs, ils sont raisonnables puisqu'il faut compter 20 euros pour les 275 km entre Mexico et San Miguel Allende. A noter que les trajets au départ de l'aéroport international de Mexico, à destination des différentes capitales d'état alentours (Toluca, Cuernavaca, Puebla, etc.) sont nettement plus onéreux mais peuvent représenter une bonne option pour éviter de se rendre dans les gares périphériques)

Je pense que dans ce pays quatre fois grand comme la France, les autobús représentent la meilleure solution pour les courtes et moyennes distances, l'avion étant préférable pour les longues distances de plus de 500 ou 600 km. Cependant, l'autobus présentant l'avantage de la simplicité d'acquisition des billets, du très court délai avant la montée à bord, et du défilement des paysages souvent magnifiques ici, il est très facile d'organiser un long périple d'une ville ou d'un centre d'intérêt à l'autre.

Petit détail à San Miguel : la compagnie Primera plus possède sa propre salle d'attente avec accès au quai, à la mode VIP donc…

Ce qui ne gâte rien, dans les autobus comme dans les terminaux, l'accès à l'Internet est gratuit. Ce qu'on attend toujours dans les trains français (où la vitesse pose des problèmes techniques)

Un mot sur le terminal del Norte : il est deux fois plus grand que celui del Sur (Sud) et prend la forme d'un arc de cercle de … 350 mètres. Quasiment une dimension de grand aéroport !

Je conclurai quand même en disant que le tout autocar par rapport au train n'est pas une bonne chose pour l'environnement et pourtant au Mexique on n'a pas la "chance" d'avoir un Macron !

Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Le voyage en autobus vers San Miguel : de bonnes conditions de confort, un bon moyen pour visiter le pays par étapes
Tag(s) : #Tourisme, #Voyage, #Vie quotidienne, #Mexique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :