Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


On me pardonnera de comparer ce qui n'est pas comparable, mais...


On peut considérer l'affaire Polanski comme terminée car les Internautes, comme les groupes féministes, ont gagné : Polanski vient de renoncer à présider la cérémonie des césars (honneur qui avait fait scandale)  et c'est une bonne chose, dont se font l'écho non seulement la presse française, mais aussi la mexicaine, par exemple la Jornada, voir le fac-similé.


On peut considérer l'affaire terminée, mais Polanski ne s'est toujours pas rendu à la justice américaine...
On peut considérer l'affaire terminée, mais des voix s'élèvent encore pour défendre et pour plaindre le célèbre cinéaste... C'est écœurant . Pour la majorité cependant, le talent artistique n'excuse pas un acte criminel.
Que Polanski se fasse maintenant tout petit, et qu'il consacre une partie de sa fortune à financer les associations qui viennent au secours des personnes violées! Il faut savoir qu'aujourd'hui, il y en a plus de  10 000 par an qui sont  recensées en France, mais que le nombre de viols ne faisant pas l'objet d'une plainte  ne doit pas être très loin de 100 000. Que de souffrances et que d'impunité, Polanski en tête des impunis.
C'est pourquoi les internautes ont eu raison de dire « non » à la mise à l'honneur de Polanski, par un appel au boycott.


L'opprobre des internautes viendra-t-elle à bout de Fillon ?


Les internautes ont donc gagné mais gagneront-ils dans le cas du candidat républicain Fillon ?
Que l'ancien Premier ministre me pardonne de faire un parallèle avec Polanski, le dossier n'est pas du tout le même.
Mais il y a un point commun de notre époque, c'est l'impact que pourront avoir les internautes qui ne manquent pas de souligner l'anomalie que représente le fait que sa Pénélope ait été grassement payée en tant qu'attachée parlementaire, peut-être fictive. C'est d'autant plus choquant que cela s'oppose manifestement à la volonté affichée de rigueur de la part du candidat de la droite dure. Quand on vise Sarkozy en n'imaginant pas que le Grand Charles ait pu être un jour mis en examen, on doit aussi estimer inenvisageable qu'Yvonne de Gaulle ait pu être grassement rétribuée comme attachée parlementaire...
Le Pénélopegate est donc largement commenté par les internautes, au point qu'on peut se demander s'il ne viendront pas à bout, à l'usure,  du candidat à la présidentielle comme ils ont décidé le cinéaste à renoncer aux honneurs ... rendus aux césars.
Alors, si Fillon renonçait, cela annoncerait-il le retour de Juppé, un ancien Premier ministre qui lui aussi a connu une belle casserole? La différence c'est que Juppé, lui, a payé !

Eh oui ! Les internautes ont gagné. Polanski a reculé. Fillon fera-t-il de même quant au Pénélopegate ?
Tag(s) : #Politique, #Culture, #Actualité

Partager cet article

Repost 0