Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'article d'aujourd'hui je le dédie à qui aime particulièrement détailler les photographies. Quelqu'un s'est reconnu ? Le randonneur, cette fois, a renoncé à la bicyclette pour emprunter une échelle et grimper sur le toit de la maison, dalle de béton à peine inclinée, beaucoup de toitures ici étant en terrasses ou du moins assez plates.

A environ huit mètres du sol, je domine l'immensité car le quartier se trouve à plus de 1800 mètres d'altitude, sur un coteau entouré de deux barrancas (ravins) comme il en existe beaucoup à Cuernavaca, vallées encaissées où coulent toute l'année des torrents prenant leur source dans les montagnes voisines à plus de 3000 mètres d'altitude ; ces montagnes volcaniques, hérissées de cônes formés par les éruptions, constituent une barrière et séparent Cuernavaca de la vallée de Mexico, le col entre les deux cités se trouvant à 3100 mètres d'altitude.

Le toit de la maison est donc un vrai belvédère offrant une vue à presque 360° . Pour prendre les photos je vais donc tourner sur moi-même, regard évoluant d'ouest en est, saisissant successivement le massif des Lagunas de Zempoala à plus de 3500 mètres, les trois sommets de Tres Marias, à 3250 m qui dominent l'autoroute de Mexico, les montagnes rocheuses de Tepoztlan et les immensités du Tepozteco, la vallée de Cuernavaca, fermée par des montagnes plus modestes au sud-est, et un aspect du « Desiertio », croupe aride située entre deux profondes barrancas. Je n'ai pas cité les plus de 5000 mètres que sont l'Iztaccihualt et le Popocatepetl car ils étaient cachés (en arrière de Tepoztlan) par la brume de chaleur à ce moment de la journée (17 heures).

En fait, les Lagunas de Zempoala, le massif de l'Ajusco proche de Mexico, le Tepozteco, l'Iztaccihualt et le Popocatepetl forment un ensemble de parcs nationaux protégés recouverts de forêts que j'ai parcourues à maintes reprises, mais qui sont à portée de regard sans bouger de mon toit où la chaleur est intenable quand le soleil est proche du zénith.

Les meilleures heures sont le lever du jour, pour photographier le Popocatepetl à l'est, et le coucher du soleil à l'ouest, pour observer le disque de feu disparaître derrière quelque palmier…

J'espère que cette balade rotative vous aura plu et si tel est le cas, j'aurais l'occasion de revenir, en images, sur ces panoramas… Dès ce matin, je vais aller saluer le Popo dit aussi Don Goyo…

Je publie aussi un détail de Google Maps que je vous conseille d'aller voir pour distinguer tous les volcans se trouvant entre Mexico et Cuernavaca.

(Tout cela nous change de la "popolitique" et des "conconférences" au(x) sommet(s) ;-))

Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca
Les montagnes de Cuernavaca

Les montagnes de Cuernavaca

Tag(s) : #Nature, #Environnement, #Tourisme, #Mexique

Partager cet article

Repost 0