Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une belle assiette de la Casa Vieja de Tepoztlan

Fut-elle sous la forme d'une planche rectangulaire pour mieux découper la viande, j'aime bien cette belle assiette mexicaine, photographiée dans un petit restaurant agréable de Tepoztlan, la Casa Vieja.

J'ai plaisir à dédier la photo à celui que je soupçonne d'être le plus gourmand de mes neveux et qui se reconnaîtra !

Je ne sais plus s'il s'agissait d'un rib eye ou d'un new york car je me perds un peu dans la découpe de la carne (mot non péjoratif ici) mexicaine, mais bien qu'un peu trop cuite, cette pièce de bœuf était tendre et fort bien accompagnée d'une purée de frijoles (haricots), de guacamole (à base d'avocats), de riz, de tortillas de maïs et de diverses crudités (tomates, oignons, petite salade) sans oublier plusieurs chiles (piments) cuits trop brûlants à mon goût et donc savourés seulement du bout des dents.

L'ensemble était très bon, le service aimable, le point de vue sur la rue animée fort agréable de la terrasse. Ce qui ne gâtait rien, c'était le tarif plutôt doux puisque le prix du plat (à peine 300 pesos soit moins de 15 euros) comprenait le prix de la bouteille de 75 cl de vin d'Espagne correct, boisson offerte donc.

UN CONDIMENT DIX FOIS MILLENAIRE

Pour revenir aux chiles, il faut savoir qu'ils font partie du régime des indigènes américains depuis près de 10 000 ans : leurs papilles gustatives ont eu le temps de s'habituer !

Un mot aussi sur la viande d'ici. Elle est généralement de bonne qualité mais sa présentation peut différer de la tradition française et divers morceaux sont présentés en tranches très fines. En ce qui concerne le bœuf (dit res) la couleur est très claire, fort rosée, ce qui peut signifier que les morceaux proviennent de très jeunes bovins.

Une belle assiette de la Casa Vieja de Tepoztlan
Tag(s) : #Mexique, #Gastronomie, #Traditions

Partager cet article

Repost 0