Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mexicains sont forcément préoccupés par la récente élection présidentielle chez leur puissant voisin du Nord.

Alors que le cours du peso mexicain reste faible par rapport au dollar (plus de 20 pesos pour un dollar) et par rapport à l'euro***, le Grand Journal du Mexique, média francophone, a publié un article fort intéressant sur les mesures d'ordre pratique prises par le Mexique pour aider ses ressortissants risquant d'être expulsés après l'élection de D. Trump.

Conscient de l'épée de Damoclès pesant sur un grand nombre de personnes vivant de l'autre côté de la frontière, la ministre mexicaine des Affaires Etrangères a utilisé un tutoiement amical*** ainsi qu'on le lira pour appeler au calme et exprimer la solidarité mexicaine.

Par son truchement, le gouvernement du Mexique a informé des diverses mesures, onze en tout dont un service téléphonique permanent, mises en place par les diplomates mexicains de leur ambassade et leurs 50 consulats pour aider les immigrés risquant d'être concernés par de fort  craintes mesures migratoires.

Pas de panique donc, mais un appui concret (voir document) aux Mexicains vivant sur l'autre rive du Rio Grande qui se sentent concernés par le risque d'expulsion qui a été confirmé après l'élection du candidat républicain.


 

*** En novembre 2015, un euro valait 17,5 pesos ce qui représentait un cours normal. Aujourd'hui, un euro vaut environ 21,5 pesos soit 4 pesos de plus

*** Amical certes, le tutoiement n'étonnera pas car il est d'usage dans les messages publicitaires et de l'administration

Cette information a été diffusée également par un certain nombre de médias  français.

Tag(s) : #Mexique, #Politique, #Actualité

Partager cet article

Repost 0