Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Achetant ce matin le journal local La Union de Morelos, du nom de l'état où je séjourne, j'ai trouvé dans les pages intérieures une information assez étonnante : vient d'être célébrée à Las Vegas (aux U.S.A) la première rencontre internationale des personnes originaires de Morelos (Morelenses), rassemblement de deux mille personnes qui fut l'occasion d'une grande rencontre de Chinelos, venus tant de plusieurs villes des U.S.A. que de villes mexicaines, notamment de leur berceau, la région de Cuernavaca. Il y avait même une association morelense venue d'Europe !

Ces Chinelos étaient environs 500, appartenant à 25 groupes, qui firent des démonstrations de leurs danses traditionnelles

Il faut savoir que les Chinelos (mettre ce mot dans le moteur de recherche de ce blog pour en savoir plus) sont en deux mots des personnages de carnaval, dont l'uniforme varie d'un village à l'autre. A Tlayacapan, par exemple, ils sont vêtus de bleu et de blanc ; ornés de plumes, ils ont fière allure. De nos jours, ils dansent par bandes joyeuses, mais à l'origine, qui remonte à l'époque coloniale, les gens du pays profitèrent des trois jours de congés précédant le carême pour se déguiser afin de singer et de se moquer de leurs patrons espagnols qui souvent les maltraitaient et les payaient mal. Ils se dissimulaient le visage pour ne pas être reconnus et se couvraient de vieux vêtements.

On pouvait lire en substance dans le journal La Union de Morelos que les participants étaient très fiers de ce premier sommet international de Morelos et de cette réunion de Chinelos, dont le principal objectif est d'unifier les familles et la communauté Morelense résidant à l'étranger, de renforcer les liens d'amitié, de coutumes, de belles traditions et de promouvoir l'identité binationale de leurs compatriotes de l'état de Morelos…

Pour conclure, un petit trait d'humour.

Il ne nous échappe pas que les Chinelos sont les héritiers de ces pauvres travailleurs qui un seul moment dans l'année pouvaient se moquer des puissants de leur monde.

Dans le contexte politique actuel aux Etats-Unis, cela ne peut-il pas être considéré, aussi, comme un aimable pied de nez  tout en montrant la vigueur de la culture mexicaine ?

Pour conclure une petite précision. La photo que je publie, empruntée à La Union (gracias à elle), était dans le journal papier un peu terne, car en noir et blanc. Mais c'est sur le site internet du journal qu'elle avait vraiment de l'allure par la richesse particulière des couleurs que j'espère bien revoir lors du prochain carnaval.

Quand la quadrichromie n'est pas sur le papier, elle est sur le net !

Grand rassemblement mexicain à Las Vegas (USA) : un important sommet de Morelenses et de Chinelos
Tag(s) : #Actualité, #Traditions, #patrimoine, #Culture

Partager cet article

Repost 0