Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana

Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana

Bien signalées et souvent visitées les sources des fleuves et grandes rivières excitent l'imagination.

Notamment celles de la Seine, découvertes avec Yvelyne et Sylvain, qui se situent sur le territoire de Source-Seine en Côte-d'Or, sur le plateau de Langres. Occasion d'apprendre qu'il y a deux mille ans s'y trouvait un important sanctuaire gallo-romain où les pèlerins vénéraient la déesse Sequana. Des milliers d'ex-voto y furent trouvés lors de fouilles successives et notamment, au 19e siècle un vase dédié par un certain Rufus à Sequana.

Au début du 20e siècle, nouvelles découvertes notamment d'une déesse en bronze dans une barque et un faune. C'est un peu plus tard que fut redéfini l'emplacement exact de la source et que fut trouvée une importante collection d'ex-voto en bois. De nombreux objets se trouvent au musée archéologique de Dijon.

Sur le site, acquis par la ville de Paris au 19e siècle, et auquel s'intéresse la région de Bourgogne, on admire, dans une grotte artificielle, là où nait le fleuve, une belle statue de la nymphe des sources symbolisant le fleuve et près du pont Lamarche une autre image de Sequana, reconstitution en pierre d'une sculpture antique.

Légende : La Seine serait née de la rencontre de Sequana et de Neptune. Séduit, le dieu de la Mer voulut enlever la nymphe qui s'échappa, arriva en Bourgogne où avec l'aide de son père Bacchus et son amie Cérès elle se transforma en rivière et en fleuve (rejoignant ainsi le royaume de Neptune).

Aux sources, le premier pont sur la Seine porte le nom de Paul Lamarche, personnage qui fut longtemps le gardien des sources et aussi le gérant du café Sequana

A savoir enfin que le débit de l'Yonne étant supérieur à celui de la Seine, à leur confluence, c'est plutôt la Seine qui se jette dans l'Yonne d'où l'on pourrait déduire que c'est le fleuve Yonne qui traverse Paris. Et si la Seine l'a emporté, c'est sans doute dû à l'influence de Sequana !

Je me promets donc d'aller voir de plus près les sources de l'Yonne dans le haut Morvan

**************

Cliquez sur les photos pour les agrandir, notamment le panneau d'explications photographié sur le site

Sous le pont Mirabeau coule la Seine l'Yonne
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujo
urs après la peine

Mais Apollinaire aurait perdu sa rime !

Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana
Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana
Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana
Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana
Quand les sources de la Seine étaient un important sanctuaire gallo-romain dédié à Sequana
Tag(s) : #patrimoine, #Nature

Partager cet article

Repost 0