Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La noble aisance des cygnes de Buffon

La noble aisance des cygnes de Buffon

Après les terribles événements de Nice, un peu de paix ce matin, un moment de contemplation au plan d'eau du Vallon à Autun dont les cygnes sont si peu farouches que j'ai pu les approcher à deux mètres pour les photographier. Peut-être ces gourmands espéraient-ils quelques reliefs de mon casse-croûte ?

Toujours est-il que ce beau spectacle, tout près de la cité éduenne, méritait bien d'être orné par une citation de Buffon, naturaliste dont l'approche scientifique peut être remise en cause aujourd'hui, mais qui n'était pas sans talent littéraire si l'on en juge à cette phrase de la description du cygne le comparant à un navire :

« les pieds sont de larges rames et ses grandes ailes, demi-ouvertes au vent et doucement enflées, sont les voiles qui poussent le vaisseau vivant. »

Buffon l'avait en particulier observé à Chantilly, occasion de rendre hommage au noble goût du maître : vous aurez reconnu le Prince de Condé, en un lieu où s'admirent non seulement un très beau château, de précieux jardins et une bibliothèque de rêve, mais aussi de fameuses Grandes Écuries particulièrement vivantes, à l'orée des grands bois!

Toujours est-il que les cygnes d'Autun, à défaut d'être proches d'un château, se déplaçaient dans le décor d'un théâtre romain avec pour toile de fond clocher et tours de la cité médiévale chère au chancelier Nicolas Rolin, fondateur des célèbres Hospices de Beaune.

La noble aisance des cygnes de Buffon
Tag(s) : #Nature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :