Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attention aux toutous en liberté qui mettent en péril les cyclistes

Attention aux toutous en liberté qui mettent en péril les cyclistes

Il n'est ni légal ni prudent de laisser son chien divaguer sur la voie publique. Quand ils sont plusieurs et qu'ils forment une meute, leur association est d'autant plus inquiétante pour les passants, piétons et surtout cyclistes, dont la tenue bariolée et le casque les excitent... comme s'il s'agissait du facteur...

Un incident sans gravité m'a amené à envoyer un e-mail au maire d'une petite commune de Bourgogne, Viévy, courriel dont la teneur résume ma préoccupation.

A Monsieur le Maire de Viévy

Cher Monsieur,

Votre commune de Côte d'Or, proche de la Saône-et-Loire où je réside, se trouve au cœur d'un très bon réseau de petites routes campagnardes offrant de beaux paysages ruraux, d'intéressants éléments de patrimoine, et des vallonnements qu'apprécient les cyclistes dont je suis.

Si ce milieu rural se montre le plus souvent hospitalier aux randonneurs se plaisant à observer faune sauvage et animaux d'élevage, par contre la traversée de certaines agglomérations peut poser problème aux vélocipèdes, problème que j'ai rencontré ce matin en traversant votre hameau de Visignot, perché à plus de 400 mètres d'altitude, qui est sans doute fort joli, mais dont je n'ai pas pu apprécier le charme. En effet, aux premières maisons, alors qu'un personne âgée promenait un petit chien, j'ai d'abord été assailli par un gros bouvier bernois d'une cinquantaine de kilos qui a d'abord tourné autour du vélo, créant une certaine insécurité, puis s'est mis à aboyer très fort. J'aime bien les chiens, je n'en ai pas peur, mais quand le molosse a été rejoint par quatre ou cinq congénères de races diverses, tous aboyant et menaçant, je n'en ai pas mené large, et j'ai crié très fort sur la meute tandis que la personne âgée au petit chien manifestait aussi son inquiétude. Finalement, sans tomber de vélo, et sans être mordu, j'ai pu m'échapper et redescendre vers Igornay. Ouf...

Il n'empêche que ma petit aventure est la conséquence d'un vrai problème : l'inconscience des habitants du hameau qui laissent leurs chiens vagabonder, créant le risque d'un accident, et se plaçant dans l'illégalité. Les chiens se trouvent également en danger.

C'est pourquoi Monsieur le Maire je m'adresse à vous, pour vous demander, en la matière, d'agir en votre qualité d'officier de police judiciaire inhérente à votre mandat majoral, pour faire respecter la loi, tant à Visignot qu'éventuellement dans d'autres hameaux.
Car en cas de problème, la responsabilité municipale pourrait être, elle-aussi, engagée...

Je traverse quotidiennement bien d'autres agglomérations rurales, et s'il m'arrive de croiser un chien en balade, jamais je n'avais été gêné par une telle meute.

Par contre il y a bien des années, dans un autre région, un chien avait provoqué ma chute douloureuse, un autre m'avait mordu, d'où mon appréhension légitime.

C'est pourquoi je vous remercie d'avance de rappeler à l'ordre vos concitoyens afin que les cyclistes puissent continuer à visiter sans danger notre aimable Bourgogne.

Je vous prie de croire en mes respectueuses salutations

Dominique Arnaud

Attention aux toutous en liberté qui mettent en péril les cyclistes
Tag(s) : #Actualité, #Randonnée

Partager cet article

Repost 0