Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Magiques digitales dans les clairières

Le manque manifeste de lumière caractérisant cette photo révèle qu'elle a été prise par un temps à la fois pluvieux et gris.

C'était sur les hauteurs d'Autun, et si la météo ne favorise pas les longues balades, c'est encore dans la forêt qu'on se sent le mieux car en juin des milliers de fleurs, marguerites blanches, iris jaunes, compagnons rouges, grappes du sureau éclairent les chemins tandis que l'atmosphère mouillée rafraîchit le corps et l'âme. Et aussi car les futaies offrent un abri confortable contre le vent.

Dans les forêts du Morvan, on trouve par places, dans les clairières, de véritables champs de digitales pourpres. Digitales mais non virtuelles, ce ne sont pas les fleurs du numérique, mais leurs tubes invitent à y glisser le doigt, d'où les autres noms de dé ou de gant de Notre-Dame.

Cette plante hautement toxique est cependant bénéfique car en magie blanche elle protège les maisons des forces de l'ombre et en médecine, elle contient une substance tonicardiaque, à n'utiliser bien sûr que sur rigoureuse prescription médicale.

Moi je me contente de les admirer. Elles sont une présence quand la majorité des randonneurs boudent la forêt et que les gouttes de pluie défont le miroir de l'étang des Cloix.

Magiques digitales dans les clairières
Tag(s) : #Nature, #Randonnée

Partager cet article

Repost 0