Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autun dans la ouate : la matière qu'elle préfère ?

La matière qu'elle préfère : Autun dans la ouate !

Convenons-en : Nous avons actuellement bien d'autres préoccupations et motifs d'insatisfactions, dominés par le terrorisme, la crise perdurant, les conflits sociaux, le hooliganisme, les inquiétudes européennes, que la météorologie, aussi médiatique soit-elle et bien que nous sortions d'une noire période d'inondations.

C'est pourtant le temps qu'il fait qui tient la une des informations télévisées, la dernière page des journaux de papier, le refrain des radios et l'essentiel des conversations chez le boulanger et à l'arrêt du bus. Dire qu'il n'y a "plus de saisons" fait partie incontestablement des bases de la conversation urbaine.

Alors, pour rester dans le ton de ce rôle majeur incarné par un soleil jouant à cache-cache, par ses comparses que sont la grêle, l'orage et les ondées, j'aurais aimé vous en rajouter une louche, ou plutôt une bonne averse, comme celle que je n'ai pas prise sur le dos, pour une fois, en accomplissant ma sortie matutinale à vélo.

S'il ne pleuvait pas, contrairement aux prévisions, en revanche, vu de la vallée de l'Arroux et du temple de Janus, Autun était sous la brume, la vraie, celle qui transfigure les paysages, qui modifie les perspectives : sa cathédrale vouée à saint Lazare ne parvenait pas à émerger du coton froid et humide qui ouatait tout.

Je ne m'en plaindrai pas car de toutes les matières
C'est la ouate qu'elle préfère... Merci Caroline Loeb (lien)

Et l'effet était plutôt joli... en bordure de cette ville à la campagne

Autun dans la ouate : la matière qu'elle préfère ?
Tag(s) : #Environnement, #Vélo

Partager cet article

Repost 0