Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Banques : des faits et des discours

Ah les banques, quel joli sujet, il y a toujours matière pour qui aime égratigner ces institutions qui s'empiffrent mais qui n'hésitent pas à sortir des clous, sans doute pas par ignorance, vu le haut niveau de compétence de leurs dirigeants surtout formés pour faire du profit.

Ainsi, après la condamnation aux USA de l'une des plus importantes pour infraction en matière d'embargo, après la condamnation de la même pour pratiques commerciales douteuses, après la compromission d'une autre dans le scandale Panama papers, après des suppressions d'emplois envisagées malgré des résultats colossaux, et j'en passe... voici une nouvelle condamnation en justice concernant l'industrie de l'argent ; sont épinglés deux établissements bien connus pour "une entourloupe à 360 jours" au préjudice des emprunteurs, donc des clients de ces banques calculant les intérêts annuels "à la lombarde" ce qui est interdit et préjudiciable aux particuliers (pour plus de détail, lire Le Parisien où j'ai trouvé l'information).

Voilà des comportement peu exemplaires, c'est le moins qu'on puisse dire, mais pendant ce temps-là, les grandes banques françaises continuent à nous bassiner avec des slogans vides ou emprunts de grands principes, avec à la télé une belle voix grave et rassurante, dont voici quelques exemples.

Ainsi trouve-t-on la banque qui vous accompagne au quotidien, la banque qui donne envie d'agir, la banque parce que le monde bouge, un peu copié sur la banque d'un monde qui change. Il y a aussi la banque qui appartient à ses clients, la banque utile à tous et utile à chacun et le plus magnifique, la banque qui appartient à ses clients.

Les banques, vous pouvez toujours croire à leurs beaux discours. Il n'est pas près de se tarir car de toutes manières, je crains bien qu'il n'y a aucun moyen d'échapper à leurs rets. La banque est aujourd'hui incontournable, comme l'internet et le téléphone mobile.

***A savoir que, si votre crédit est entaché par l'entourloupe à la lombarde, et si vous allez en justice, vous pourrez en tirer grand profit car vous ne devrez plus à votre banque, en matière d'intérêts, que le taux légal, bien inférieur à celui qui vous aurait été appliqué à l'origine! D'après ce que j'ai lu sur le net, ça peut rapporter gros !

I

Banques : des faits et des discours
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0