Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En bref : J'en ris tellement que je risque d'en faire pipi dans ma culotte, mais pendant ce temps là, eux (pardonnez l'expression) chient dans leur froc.

Eux ce sont les exilés fiscaux, ceux qui malgré la crise ont triché, montrant leur absence de solidarité, et qui maintenant ont le trouillomètre à zéro. A la suite du scandale de Panama "Pampers", c'est l'angoisse dans leurs riches chaumières et après avoir exilé leurs bas de laine, après avoir tenté d'échapper au fisc en gagnant un paradis fiscal, ils ont peur de l'enfer du redressement.

Alors ils se rapprochent - ou ils se rapprocheraient - en masse de Bercy et de ses services de la régularisation qui seraient débordés par l'afflux d'exilés fiscaux prêts à jouer aux bons citoyens (selon les infos d'Europe 1) à tel point qu'il va falloir augmenter les effectifs du service de régularisation de l'administration des impôts. .

Cela sera rentable, et en tous cas, c'est une bonne nouvelle pour nos finances publiques qui ont bien besoin de cette manne inespérée de quelques milliards supplémentaires pour boucler le budget ! Espérons que dans sa bienveillance le Fisc leur laissera de quoi se payer des Kleenex pour essuyer leurs larmes et des Pampers pour absorber le reste !

Mot de la fin : l'exil fiscal serait-il si proche de mourir qu'on puisse dire qu'il sent le sapin ?

Panama "pampers" : les exilés fiscaux dans le besoin...
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :