Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien trop cher terroriste, mais il faudra protéger Abdeslam contre lui-même

Je vois que sur son site internet, le NouvelObs s'inquiète du devenir du tristement fameux Abdeslam après son transfert envisagé de Belgique vers un établissement pénitentiaire français.

En effet, selon l'Obs, l'incarcération en France du « suspect-clé » des Attentats de Paris nécessitera des précautions inédites pour éviter qu'il ne se donne la mort avant un procès très attendu. Survivant du 13 novembre, il doit en effet répondre, et de ses actes, et aux questions de la justice, ce à quoi tient beaucoup, et légitimement, le garde des sceaux jugeant nécessaire une surveillance constante.

De grands et coûteux moyens sont donc envisagés. Certes, tant la France que les victimes et leurs familles ont droit à toute la vérité sur les événements qui ont endeuillé notre pays, qui ont tenté de déstabiliser notre démocratie. Certes il est juste d'exiger tous les éclaircissements, tant sur les faits que sur les réseaux qui sans doute constituent encore une épée de Damoclès.

Mais on n'ignore pas que les déclarations de l'accusé au tribunal ne seront pas forcément crédibles, que l'individu, avec son avocat, feront certainement du procès une tribune fâcheuse (référence aux propos de l'extrémiste de droite qui avait tué 77 personnes en Norvège).

Mais on n'ignorera pas non plus que la détention du terroriste coûtera plus cher encore que les 191 euros qui faut consacrer chaque jour au maintien d'un détenu en prison centrale, ce qui, multiplié par 365 jours et des dizaines d'années, pourquoi pas 50 ans d'incarcération (à moins qu'on ne le remette avant dans la nature…) donne une addition minimale de 3,5 millions d'euros.

Certes, ça ne représente qu'un effort de 20 centimes d'euros par contribuable français mais d'aucuns pourront penser à juste titre que c'est déjà beaucoup trop !

En résumé, tout ça, si le nombre de terroristes incarcérés devait se multiplier en France, ça finirait par constituer un sacré budget !

Alors est-il vraiment utile de l'équiper, pour éviter son suicide, d'un kit pyjama composé d'habits en papier et de draps indéchirables ? Kit dont ne doivent pas profiter tous les détenus, puisqu'un certain nombre réussissent à se suicider, et dont on imagine le coût élevé.

Par ailleurs est-il vraiment utile de lui renouveler son abonnement à la télévision accrochée au mur derrière une vitre en plexiglas en sa prison belge ?Au moins ces questions sont-elles posées… et à défaut de télé, on pourra toujours lui autoriser la profitable lecture du Coran.

Après ces interrogations, un bémol s'avère cependant utile après un rappel historique : dans l'affaire des disparus de Mourmelon l'auteur présumé s'était donné la mort à la veille de son procès, autolyse éteignant l'action publique et le faisant donc bénéficier, pour la justice, d'une forme de présomption d'innocence.

A cette lumière, mieux vaut encore, en définitive, que le futur procès pour terrorisme aille jusqu'à son terme. Même si l'on éprouve quelque réticence à couvrir d'attentions l'actuel suspect.

(En France le taux de suicide des détenus est deux fois plus élevé que la moyenne européenne, atteignant 15/10 000 et dépassant certaines années la centaine de cas).

Bien trop cher terroriste, mais il faudra protéger Abdeslam contre lui-même
Tag(s) : #Politique, #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :