Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : 

que d'admirables panoramas !

Encore des images qui ne ressemblent pas à l'idée qu'on se fait souvent des paysages mexicains.

Elles ont été prises sur un beau chemin d'altitude partant de la route de Chalma au nord-ouest de Cuernavaca, chemin emprunté à VTT à partir de ce que j'appelle le « col de Tlatempa », situé à un peu plus de 500 mètres d'altitude au dessus de la maison, et que je gagne par une route forestière et à virages fort pentue – en passant par la colonia del Bosque.

Arrivé au carrefour de ce chemin et de la route de Chalma, j'ai tenté – à droite - la rude grimpette caillouteuse, dont m'avaient parlé du reste les amis France et Gérard. Parti de 2300 mètres d'altitude, je suis arrivé environ 60 mètres plus haut, juste pour envisager d'admirables paysages qui vont m'inciter à revenir en ce lieu pour aller encore plus loin sur un chemin qui, pas très difficile, a l'air de rester praticable encore sur des kilomètres. Et puis s'il faut mettre pied à terre, ça ne me gêne pas… A défaut d'avoir trouvé une bonne carte d'état-major, comme en France, je vois sur Google earth que l'on doit pouvoir approcher, par là, les hauteurs qui dominent le parc des Lagunas de Zempoala qui ne se trouvent qu'à 8 km à vol d'oiseau et que l'on peut gagner également par la route fédérale Cuernavaca-Mexico et par Huitzilac…

Toujours est-il que sur ces hauteurs, la forêt est magnifique : avec ses admirables pinèdes, avec sa flore et sa faune variée, elle est à protéger et respecter. Promeneurs, attention donc à cet environnement exceptionnel et fragile. Les trouées parmi les arbres laissent voir les sommets proches de Mexicapa vers Ocuilan.

Donc si je n'ai fait à vélo qu'un petit bout du sentier, je pense qu'il sera parmi mes objectifs d'aller plus loin, malgré l'absence de balisage qui finalement, si on sait être un peu aventureux, n'est pas vraiment indispensable...

Sécurité : à propos de sécurité, j'ajouterai que ce chemin n'a pas l'air très fréquenté. En cas de chute à vélo, on risquerait de s'y sentir un peu seul. D'où la nécessité absolue de prendre quelques précautions : ne pas faire le fou à la descente, coiffer un casque cycliste, prendre de l'eau et des barres énergétiques, et un vêtement dans le sac, et indiquer à son entourage dans quel projet de balade on se lance, dernière précaution que j'avoue oublier trop souvent...

D'aucuns craindront peut-être les mauvaises rencontres mais je pense le lieu trop peu fréquenté pour justifier de s'y mettre en embuscade. Par contre l'idéal serait d'être à deux ou plus.

A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
A VTT dans la forêt de pins mexicaine : que d'admirables panoramas
Tag(s) : #MA RUBRIQUE DU VELO, #Randonnée, #Environnement

Partager cet article

Repost 0