Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le charme d'un jardin qui n'est pas, lui, à la française
Dans le charme d'un jardin qui n'est pas, lui, à la française, un bistrot français...

C'est un joli lieu à découvrir, ou redécouvrir, car nous le connaissions déjà au temps où l'Alliance Française y avait encore son siège avant de déménager, un lieu à découvrir pour son jardin, dont les arbres et les fleurs se mirent dans la piscine azur, un lieu à découvrir pour son aimable Bistrot Francés dit "La Vie en rose" qui évoque Edith Piaf par des photos et la fait entendre en sourdine, un lieu à découvrir pour sa boutique de plantes, tant elle est tenue par un monsieur aimable qui connaît bien cet espace, qui y vit, qui y a planté des arbres, et qui en mexicain évoque joliment la France qu'il connaît bien.

On viendrait ici rien que pour le plaisir de bavarder avec lui, mais il y a aussi la cuisine maison et française, escargots de Bourgogne par exemple, mais aussi arrachera mexicana, du Bistrot Francés où l'on gâte le client sans le ruiner, et où, plus souvent que dans d'autres restaurants mexicains, on trouve du vin sur quasiment toutes les tables. A la francesa donc! Plaisir de déjeuner au jardin, dans une ambiance presque hexagonale.

Il y a d'autres jardins-salles à manger dans la cité de l'éternel printemps, Cuernavaca, mais celui-là est à retenir, au carrefour de l'avenue Teopanzolco et de la rue Amacuzac, le lieu étant baptisé centre culturel et se trouvant près de la librairie Gandhi où j'ai déjà acheté des livres en français, une denrée parfois rare ici...

Des livres, du vin, un plat français et des fleurs, que demander de plus ?

Dans le charme d'un jardin qui n'est pas, lui, à la française
Dans le charme d'un jardin qui n'est pas, lui, à la française
Dans le charme d'un jardin qui n'est pas, lui, à la française
Tag(s) : #Environnement, #Gastronomie

Partager cet article

Repost 0