Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saloperie de Malware : ce « virus » a collé la grippe à mon ordi, mais j'avais le docteur Malwarebytes

Infecté par un malware (logiciel malveillant) demandeur de rançon, je m'en tire avec Malwarebytes

Pour un internaute blogueur, dont l'ordinateur est un outil d'expression et un lieu d'archivage, ce que j'ai vécu hier s'apparente à un cauchemar. Alors qu'apparaissaient spontanément sur l'écran des textes bizarres en anglais, je me rendais compte que tous mes fichiers, notamment textes et photos, ne pouvaient plus s'ouvrir, devenaient inaccessibles.

Mes recherches sur le net, la connexion fonctionnant toujours, n'ayant pas abouti, j'ai fait des recherches dans mon ordinateur avec le logiciel Malwarebytes anti-malware qui était déjà installé et qui m'a dégoté les quatre petits fichiers du présumé responsable installé dans les profondeurs de mon ordinateur. Nouvelle recherche sur Internet : le fautif s'avérait être un logiciel de cryptage des fichiers (voir l'une des illustrations extraite de l'historique de Malwarebytes). D'après ce que j'ai lu, ce type de fichier, après avoir rendu vos données inaccessibles, vous demande une rançon (mot proche de son nom) (souvent de fortes sommes d'argent) que je ne me risquerai surtout pas à donner sans la moindre garantie, pour débloquer la situation. Ce type de logiciel malveillant est souvent envoyé en pièce jointe par un e-mail provenant d'une messagerie piratée, donc méfiance à l'ouverture des pièces jointes. Dans mon cas, j'ai mon idée du suspect...

Malwarebytes a parfaitement su me débarrasser du logiciel malveillant, en le mettant en quarantaine,par contre, apparemment, il n'y avait rien à faire pour débloquer les fichiers déjà cryptés. Une fois le malware en quarantaine, les nouveaux fichiers que je créais restaient lisibles, mais les archives restaient illisibles.

On a donc intérêt à protéger ses données sur un disque dur amovible et à s'assurer avec l'anti-malware qu'on n'est pas, ou qu'on n'est plus, infecté avant de le brancher le DD sur l'ordinateur !

Cet article a pour but de dire le bien que je pense de Malwarebytes bien que n'étant pas un spécialiste de ces questions, voir les articles spécialisés sur le net, car il m'a bien tiré d'affaire. Je l'avais téléchargé sur un bon site dit « commentcamarche.net » et sans cet outil gratuit dans sa version la plus simple, j'aurais été complètement bloqué. La version payante fait de la prévention en temps réel.

Malwarebytes n'est pas un anti-virus, mais il complète l'anti-virus classique sans provoquer de conflit avec lui. Il trouve et élimine les programmes malveillants, sa mission étant de développer des solutions contre les dangers du net, et il est généralement considéré comme un bon outil de sécurisation.

D'une part il ne m'a jamais posé de problème, d'autre part il vient de me tirer une sacrée épine du pied.

J'ajouterai, à propos du logiciel malveillant, que j'espère avoir totalement éliminé, que cette vermine n'avait pas crypté mes fichiers htlm qu'ouvre le navigateur et qui restaient donc accessibles. En conséquence, si vous possédez en mémoire un texte précieux sous un quelconque traitement de texte, vous pouvez en faire une copie htlm, en l'enregistrant sous… c'est une bonne précaution et même un bon truc.

MALWAREBYTES REVELE LE NOM DU MALWARE MIS EN QUARANTAINE CE QUI EST SUFFISANT POUR L' EMPECHER D' AGIR
MALWAREBYTES REVELE LE NOM DU MALWARE MIS EN QUARANTAINE CE QUI EST SUFFISANT POUR L' EMPECHER D' AGIR

MALWAREBYTES REVELE LE NOM DU MALWARE MIS EN QUARANTAINE CE QUI EST SUFFISANT POUR L' EMPECHER D' AGIR

Tag(s) : #Actualité, #Internet, #informatique, #Infos

Partager cet article

Repost 0