Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au-delà des volcans la belle Puebla et ses jardins
Au-delà des volcans la belle Puebla et ses jardins

Quatrième ville du Mexique avec plus de deux millions d'habitants intra-muros, Puebla se trouve à une bonne centaine de kilomètres au sud-est de Mexico, son nom complet étant Heroica Puebla de Zaragoza. Elle appartient à l'histoire de France puisque la bataille de Puebla est une défaite des troupes françaises en 1862.

Puebla, nous ne l'avions qu'effleurée il y a quelques années, et cela valait le coup de la découvrir plus complètement. Pour nous y rendre à partir de Cuernavaca, nous avons choisi les autocars reliant les deux cités à l'aéroport international de Mexico, où la correspondance s'est faite en 5 minutes, ce qui est très pratique et les véhicules sont de haute qualité.
Pratique mais surtout enthousiasmant par la beauté des paysages rencontrés. En effets les autoroutes offrent de belles perspectives sur les volcans, notamment le Popocatepetl, sa voisine la Femme blanche (Iztaccíhuatl) et de l'autre côte de la vallée de Puebla la Malinche sommet portant le nom de la compagne de Cortés, conquistador. Pour arriver à Mexico, puis à Puebla, on passe des cols à plus de 3000 mètres...
Si la ville de Puebla présente des quartiers très modernes, son vaste centre historique, bien conservé, avec ses maisons typiques recouvertes d'antiques faïences, prend des allures de ville provinciale très séduisante. Il y a énormément de monuments anciens, souvent baroques, à y découvrir mais le plaisir de flâner y est aussi intense. La douceur du climat, dans cette ville cossue, favorise la présence des gens dans la rue, aux nombreuses terrasses et bien sûr sur le Zocalo, grand-place des cités mexicaines. Bordant la cathédrale, celui de Puebla est plein de charme. C'est un vrai jardin, ombragé notamment de palmiers et peuplé de statues, la fontaine qui la rafraîchit ne manquant pas d'allure. Les Mexicains ont la bonne idée, en général, de ne pas transformer les places centrales en parking, mais de les planter, ce qui favorise l'aspect convivial de ces cœurs de ville dont la musique n'est jamais absente.

A noter que, contrairement à d'autres villes, la marche dans le "centro" est favorisée par de bons trottoirs. De plus impossible de se perdre ; les rues perpendiculaires sont numérotées, comme à New-York. Et les plaques de rue, à portée des mains des aveugles, sont rédigées en braille !

Du début à la fin du voyage, le Popo passe de la droite à la gauche de la Femme blanche qui reste en premier plan
Du début à la fin du voyage, le Popo passe de la droite à la gauche de la Femme blanche qui reste en premier plan

Du début à la fin du voyage, le Popo passe de la droite à la gauche de la Femme blanche qui reste en premier plan

Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants
Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants

Aimable Zocalo avec sa fontaine, ses statues et ses ombrages appréciés des habitants

Tag(s) : #Tourisme, #patrimoine

Partager cet article

Repost 0