Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !

Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !

Au petit matin, au Mexique en général et à Cuernavaca en particulier, fleurissent sur les trottoirs de très nombreux petits restaurants de rue dont l'installation rythme la vie des cités et dont les Mexicains sont particulièrement friands.

Sous une vaste bâche qui protégera les consommateurs des ardeurs du soleil sont allumés les réchauds fonctionnant au bois ou au gaz tandis que sur une vaste table sont disposées diverses salades et sauces bien épicées.

A proximité, on peut aussi rencontrer les marchands de tamales, spécialités enveloppées dans des feuilles de maïs, gardées au chaud dans un fait-tout fumant ou encore des buvettes où ne se consomment que des jus de fruits frais, pressés devant le client.

Ces petits restaurants sont très fréquentés par qui recherche un bon petit déjeuner ou un repas rapide le midi, mais en week-end, on y retrouve à toute heure des familles qui y viennent surtout pour le plaisir.

Si l'on rencontre une foule de produits en ces lieux de gastronomie populaire, la base en est toujours les tortillas de maïs, le plus souvent faites à la main et cuites sur de vastes plaques brûlantes où elles prennent couleur en très peu de temps. A côté grésillent diverses viandes finement hachées qui les garniront sous formes de tacos, et de bien d'autres présentations : Tlacoyos de forme ovale bien garnis, quesadillas qui comme la racine « queso » l'indique sont garnies de fromage, souvent de Oaxaca, sopas (soupes) dégustées brûlantes, enchiladas qui sont des tortillas garnies recouvertes de sauces verte ou rouge, chicharrones, couennes de porc frites dans l'huile bouillante, dégustés comme des chips ou intégrés à une préparation.

FAMEUSE BARBACOA

Il y a quelques jours, remontant d'un balade à vélo dans le centre ville, j'ai été arrêté par le mot barbacoa qui évoque bien sûr le barbecue. J'ai demandé un tacos de barbacoa qui m'a été servi sous la forme d'un sandwich constitué de deux tortillas de maïs bleu, plus goûteux que l'ordinaire, contenant des lambeaux de viande de chèvre bien grillée et assaisonnée. Cela constituait un bon desayuno (petit déj.) pour la somme de 14 pesos soit moins d'un euro.

LEÇON D’HYGIÈNE

J'ajouterai, pour qui craindrait un manque d'hygiène (généralement les Mexicains y sont pourtant fort attentifs) que la jeune fille qui m'a servi, et dont les mains étaient « bleues » de farine de maïs, ne m'a pas pris mes pesos sans d'abord enfiler un sac de plastique lui servant de gant, afin de ne pas contaminer la nourriture avec des pièces passant de main en main. Une pratique dont devraient s'inspirer bien des boulangers et autres commerçants de France qui sans s'encombrer de précautions servent le pain et les croissants avec les mêmes doigts non protégés que ceux qui rendent la monnaie... Beurk !

Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !
Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !
Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !
Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !
Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !
Petits restaurants de rue au Mexique : que du plaisir !

Et pour conclure j'ajouterai que ces petits restaurants  se trouvent aussi soit dans les mercados (marchés couverts), soit dans les tianguis (marchés en plein air dans les quartiers) et y sont tout aussi appréciés

Tag(s) : #Vie quotidienne, #Gastronomie

Partager cet article

Repost 0