Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution
Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution

Bien qu'il y ait, à Mexico, quatre fois moins d'habitants au kilomètre carré qu'à Paris, bien que les jardins et les avenues plantées d'arbres soient vastes et nombreux, les problèmes de pollution atmosphérique amènent à prendre des initiatives dans maints domaines comme celui des restrictions de circulation ou la mise en place de transports en commun non polluants.

Ce n'est cependant pas suffisant et il n'est pas possible d'accroître encore, horizontalement, la surface des espaces verts. C'est pourquoi se développe un peu partout le concept des jardins verticaux qui rendent la cité plus respirable, en apparence et effectivement.

Témoin, dans le centre historique de la Capitale l'un de ces vastes murs de verdure implanté notamment avec le partenariat de l'entreprise Garnier et de l'université Claustro de Sor Juana. Ce jardin vertical couvre une surface de 280 M2 peut-on lire sur les panneaux d'information. Il répond bien aux recommandations de l'organisation mondiale de la santé qui préconise 9 M2 d'espaces verts par habitant, ce simple mur permettant donc à une trentaine de personnes de mieux respirer.

En fait, les panneaux d'information donnent quelques chiffres intéressants. Un tel mur, peut-on lire génère de l'oxygène pour 255 personnes, capture 37 kg de poussières nocives par an et filtre quelque 190 tonnes de gaz nocif, sans oublier l’absorption d'une partie de la pollution sonore (10 décibels). Mais qu'importe la précision des chiffres, c'est la démarche qui est séduisante, bien qu'on risque en observant les vélos roulant en altitude dans la pelouse, d'attraper un torticolis… La contribution d'un jardin vertical est modeste, mais si ce type d'initiatives se multiplie … ce ne peut qu'être bon pour la mégapole et pour la planète.

J'ajouterai que ces murs étant constitués de plantes variées, ils favorisent non seulement la biodiversité végétale, mais aussi celle de la faune grâce à ce micro-cosmos qui s'y implante forcément.

P.S. : J'avais consacré un article à ce sujet il y a quelques mois, il concernait un autre quartier

http://monpetitjournaldicietdailleurs.over-blog.com/2015/04/bouffee-d-oxygene-jardins-verticaux-a-mexico.html

Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution
Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution
Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution
Jardins verticaux à Mexico : beauté et lutte contre la pollution
Tag(s) : #Environnement, #Vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0