Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai goûté aux oreilles d'éléphant sans nuire au pachyderme protégé

Il ne nous viendrait pas à l'idée de manger la viande d'une espèce menacée et notamment de ces pachydermes aux grandes oreilles dont les défenses, au lieu de les protéger des agresseurs, sont la cause de la cupidité des braconniers et autres trafiquants d'ivoire.

Et cependant j'ai goûté avec plaisir dans une "brasserie" de Cuernavaca (Los Arcos) de fameuses oreilles d'éléphant dites ici Orejas de elefante. Il ne s'agit ni de la chair d'un pachyderme, ni d'un menu végétarien à base de ces grands feuilles de plantes tropicales, plus ou moins toxiques, et qui sont comparées, à cause de leurs dimensions, aux appendices auditifs du plus imposant des mammifères terrestres.

Les orejas de elefante sont un plat de viande bien connu au Mexique, constitué d'immenses milanesas de res, c'est à dire de grandes escalopes minces de bœuf, abondamment panées après avoir été trempées dans du jaune d'oeuf, et servies avec de la salade, du riz et des frites (papas à la francesa c'est à dire pommes de terre à la française) ; à noter qu'au restaurant précité, le coût du plat, un peu plus élevé que les autres, était justifié par la grande importance de la portion. Malgré mon gros appétit, j'ai eu de la peine à tout terminer, ce qui m'arrive rarement

Détail important peut-être dû au mode de préparation, j'ai trouvé ces orejas de elefante plus tendres que la cecina, mais la cecina présente par contre un goût plus prononcé que j'aime beaucoup.

Puisque nous sommes dans les plats de viandes typiques, je citerai pour mémoire l'arrachera, sorte de bavette aplatie et marinée, qui est à la fois succulente et très tendre.

Tout lecteur disposant de précisions sur ces plats est inviter à les faire figurer en commentaires, pour le grand bonheur gastronomique de tous.

NB : Seules sont prohibées les recettes à base de la viande des frères du célèbre Jumbo (illustration en début d'article)!

(Si ce blog vous plaît, ne manquez pas de vous y abonner, c'est gratuit...)

Un plat forcément éléphantesque (la photo ne montre pas que les escalopes sont repliées)

Un plat forcément éléphantesque (la photo ne montre pas que les escalopes sont repliées)

J'ai goûté aux oreilles d'éléphant sans nuire au pachyderme protégé
Tag(s) : #Gastronomie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :