Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

A admirer ce paysage en me baladant à vélo l'autre matin près d'Autun, un mot m'est venu à l'esprit, celui d'agroforesterie, laquelle se pratiquait en Bourgogne bien avant la création du terme : encore une histoire faisant penser à Monsieur Jourdain qui faisait de la prose...

L'agroforesterie, c'est un mode d'exploitation agricole sur lequel j'ai vu un reportage récemment, un mode d'exploitation qui associe étroitement  les arbres à la culture ou/et à l'élevage, ce qui permet une production plus intense par phénomène de complémentarité.

Par exemple, ai-je lu sur le site dont je donne le lien, sur un système blé-noyers dans l'Hérault, une parcelle agroforestière de 100 ha produit autant de biomasse, production de bois incluse, qu'une parcelle de 136 ha où arbres cultures sont séparés.

36 % d'amélioration, ce n'est pas négligeable!

Facteur de  biodiversité

Cependant le bénéfice n'est pas qu'au niveau de la production. De surcroît les haies, comme les arbres au milieu des champs, apportent de précieux abris et par voie de conséquence, outre du confort pour le bétail,  une grande augmentation de la biodiversité, tant végétale qu'animale, surtout si la démarche va de pair avec une approche bio.

On a trop souvent arraché les haies pour obtenir de grandes parcelles où faire manœuvrer de gros tracteurs qui dégradent le sol en profondeur. Aujourd'hui, il nous faut replanter des arbres, car revenir en arrière, c'est parfois préparer l'avenir ! Les racines de l'agriculture doivent plonger dans le passé!

http://www.agroforesterie.fr/definition-agroforesterie.php

Pour conclure on pourra méditer sur une notion : la haie c'est une forêt linéaire et une parcelle entourée de haies possède quasi la densité en arbres d'une parcelle forestière. Alors...

Tag(s) : #Nature, #Actualité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :