Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand on aime la lecture, quand on considère même que c'est une nourriture indispensable, on ne compte pas pour s'en procurer surtout si l'on préfère les éditions en papier au numérique. C'est comme pour la presse dont l'odeur de l'encre me manque parfois au point que j'achète des journaux locaux ou nationaux quitte à avoir quelque mal à déchiffrer le style journalistique mexicain. Mais j'en tire toujours profit et j'y apprends des mots

La Casa de Francia

Cuernavaca étant pauvre en offre littéraire française, la solution passe par des visites régulières à la "Casa de Francia" la bibliothèque-médiathèque de l'ambassade de France dont j'ai déjà parlé ici. Mais cette accueillante maison du livre se trouve en la Ciudad de Mexico, d'où des expéditions régulières, environ tous les mois vers cette mégapole si tentaculaire que la capitale régionale de Cuernavaca nous paraît, en comparaison, être un village. Mexico est une ville fascinante et oppressante à la fois ; et la parcourir de long en large est assez fatigant. C'est pourquoi nous optons pour la solution la moins pénible : autocars + taxis (plutôt que bus urbains ou métro). Entre le départ de la maison, et le retour en icelle, sans entrer dans le détail il ne faudra pas moins de deux autocars et cinq taxis différents : heureusement qu'ici ce mode de transport est plus économique et répandu que dans l'Hexagone, le budget global des taxis de cette journée ne dépassant pas trente euros, pour cinq trajets plus ou moins longs, atteignant parfois une bonne heure ! Désolé pour l'écologie, mais...

Et même sans s'arrêter, c'est l'occasion de faire des découvertes dans cette immensité de contrastes où les lieux défavorisés et les endroits de luxe et de verdure se succèdent...

Lieux de mémoire

C'est ainsi que pour la première fois nous avions remarqué, voir l'édition d'hier, le Mémorial aux victimes de la violence, paseo de la Reforma. Non loin, à proximité du quartier de Polanco, nous avions été intrigué par un monument représentant un visage colossal et expressif. Renseignements pris, il s'agit de l'effigie de Luis Donaldo Colosio dont on retrouve toute l'histoire sur Wikipédia. Ce politicien et économiste mexicain du Parti  révolutionnaire institutionnel fut député, sénateur, président du PRI, secrétaire du développement social du Mexique ; il fut en 1994 candidat à l'élection présidentielle pour le PRI jusqu'au jour de son assassinat à Tijuana.

Huit restaurants en un

Occasion aussi, conduits à l'invitation d' Isabelle, de découvrir un nouveau type de restaurants sous l'enseigne Cocina-Abierta en la colonia Virreyes (où se trouve son bureau). Cuisine ouverte montrant la diversité mexicaine en réunissant en un même service et en un même lieu 8 restaurants qui sont tous des entreprises différentes (confirmation par le serveur) spécialisées dans des types variés de gastronomie, et permettant même de se concocter un menu en choisissant des plats de plusieurs enseignes à une même table : par exemple une entrée japonaise, un plat italien et un dessert mexicain, ou l'inverse.

Cet établissement agréable montre bien le gigantisme mexicain puisque la salle, où chacun peut trouver un espace plus ou moins intime selon son goût, peut accueillir de 300 à 400 personnes, tout cela au pied de hauts immeubles modernes, mais aussi au bord d'une voie verte, pour piétons et cyclistes, dite la ciclopista du ferrocarril de Cuernavaca (à l'emplacement du chemin de fer qui unissait  la capitale fédérale à celle de Morelos) voie dont j'ai déjà parlé ici

Dans l'étouffant milieu urbain de Mexico, on arrive ainsi, parfois, à reprendre son souffle

Par Dominique Arnaud

Photos dans l'ordre : le mémorial aux victimes de la violence (rappel), le monument à Luis Donaldo Colosio, le restaurant Cocina Abierta Virreyes et un aspect de la Casa de Francia

La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
La course aux livres : une expédition à Mexico
Tag(s) : #Culture, #Mexico, #Livres, #Gastronomie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :