Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vais renouer aujourd'hui avec la botanique en évoquant la ... Renouée du Japon, belle plante invasive à l'instar de la Grande Berce déjà évoquée ici, ombellifère géante qui de surcroît peut provoquer de graves brûlures.

 

**********************

A première vue la Renouée du Japon est une plante qu'on aimerait planter chez soi  car elle pousse vite et est de belle allure ; cependant il faut se garder de commettre une telle erreur. En effet cette herbacée qui disparaît à l'automne et renaît de ses racines au printemps a tendance à tout envahir, à s'étendre en surface et à faire disparaître toute concurrence végétale. Elle est donc, indique Nord-Nature, ennemie de la biodiversité!

----------------

Originaire d'Asie, cette plante mellifère et fourragère, qui fleurit à la fin de l'été, est caractérisée par ses tiges  creuses évoquant le bambou, par ses belles feuilles en forme de coeur, par sa pousse rapide, jusqu'à 4 mètres en quelques mois. Bien qu'elle fasse partie au Japon des plantes médicinales, voire alimentaires, il vaut mieux l'éviter en France où elle a tendance à coloniser les zones humides et même, à Autun, les pentes surplombant la ville où j'en vois de nombreux fourrés qui ont l'air de se développer.

Une fois installée, elle se reproduit davantage par son rhizome profond que par ses graines, peu fécondes dans notre pays.

----------------

Difficile à supprimer avec des désherbants qui par ailleurs seraient très polluants, car le rhizome peut se trouver à deux mètres de la surface du sol, elle ne s'éradique que  difficilement, la seule solution étant de couper régulièrement et plusieurs fois l'an ses jeunes pousses jusqu'à ce que le rhizome s'épuise, mais cela prendra plusieurs années.

Attention, tout fragment de la plante peut se bouturer, et il ne faudra donc pas disperser les produits de ces coupes, ni les composter.

Alors surtout ne cultivons pas Fallopia Japonica mais contentons nous de l'admirer sans pour autant l'encourager !

Si vous en avez dans votre jardin ou dans votre environnement, dites-moi, en commentaires, comment vous cohabitez avec cet belle plante trop invasive.

Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Surtout ne pas "renouée" avec... celle du Japon
Tag(s) : #Nature, #Environnement, #Botanique, #Vie quotidienne, #Pratique, #Bourgogne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :